Algérie

Le groupe Raï Diwan

Sur les traces des anciens L’apparition du groupe Raï Diwan sur les bords de la Mekerra suit la tradition de ce qu’on a connu avec le mouvement du hard music si cher à Mkalech, Raïna Raï et les Frères Zargui. Formé de jeunes musiciens autour de leur leader Hadji Belamri, cette formation musicale encore à l’état embryonnaire sort un album dont l’intitulé est en vogue aujourd’hui sur les harraga. Basé sur le goumbri , le karkabou , ce genre s’ouvre sur des instruments modernes entre autres la basse , le synthé ou encore la batterie. Selon Hadji, « nous tentons de répondre aux jeunes d’aujourd’hui en utilisant des chants diwan pour dire l’espoir, l’amour du bled, de renoncer au désespoir qui ne mène à rien, d’apporter un peu de chaleur avec le langage des ababssas». Actuellement, l’équipe cherche la voie pour percer et trouver une place au soleil surtout qu’ à Sidi Bel Abbés, les «nabarras artistiques» vous guettent dans les cafés et vous forcent à sortir « le meilleur en vous». Ainsi Denden, cheïkh au saxo, Mustapha à la basse, Abdekka Baba au tambour, Hadji Belamri à la batterie et au chant, Mekhfi Omar au Karkabou, Najib à la guitare, Belamri El Kadi au goumbri, ont déjà signé un album de bonne facture composé de seize morceaux et où figure le rap de Filofénomène, ce qui veut dire que Raï Diwan favorise le métissage musical. Il compte participer prochainement au festival raï qui se tiendra, selon les échos, au mois d’août et sous la férule de la direction de la Culture. Il y a lieu de rappeler que le diwan est un patrimoine populaire où se mêle chant rituel et rythme africain, terroir certes ésotérique mais que Raï Diwan veut moderniser, lui donner un souffle new look et ramener les traces et la nostalgie du quartier Graba et Gambetta tout en se voulant de son temps. Le concept est prêt, reste le terrain, véritable parcours du combattant pour s’imposer parmi les grands. Déjà à la première écoute, le tempo est juste, il suffit de laisser aller son «feeling» et se serrer les coudes, savoir être endurant pour que la route de la gloire se dessine à Hadji Belamri. Ahmed Mehaoudi
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)