Algérie - Revue de Presse

Le geste d?un maître

Mustapha Ghedjati, artiste-peintre sétifien, expose ses ?uvres, pour une quinzaine de jours, dans sa propre galerie d?arts. Le vernissage d?une cinquantaine de peintures du maître, qui étaient exposées à Annaba, a eu lieu, vendredi après-midi, devant un public de connaisseurs. L?exposition-vente est organisée au profit de l?association des parents d?infirmes moteurs d?origine cérébrale de Sétif qui s?occupe, selon les moyens du bord, d?une frange de handicapés délaissée par la société. Cette manifestation entre dans le programme de la semaine du cerveau, et une part des ventes des ?uvres de l?artiste-peintre sera reversée à l?association, qui n?active que grâce à l?aide d?âmes généreuses lesquelles se font monnaie rare. Il faut signaler que l?artiste-peintre réitère là une action qui a déjà donné ses fruits en 2005 et en 2006. Dans la matinée, et au niveau de la salle d?expositions du parc d?attractions, les enfants IMC,et pas seulement eux, ont eu droit à un spectacle donné par la coopérative culturelle Al Farah et son animateur Pipo. Il est triste de relever le peu d?intérêt que porte la société sétifienne, à tous les niveaux, pour ce genre d?initiatives. Est-il nécessaire de rappeler que « nul n?est à l?abri du handicap ? ». Le geste de cet artiste, ne cultivant pas comme beaucoup de ses concitoyens, nantis ou non, l?indifférence qui fait mal et tue à la fois, mérite non seulement la citation, mais un chapeau bas. L?exemple du maître qui donne l?exemple par un geste simple et ô combien noble fera des émules, d?autant que la riche Sétif ne peut et ne doit demeurer éternellement insensible aux souffrances de ses enfants, handicapées de surcroît.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)