Algérie

Le FNA veut se poser en alternative

Le Front national algérien (FNA) a organisé, jeudi dernier à Alger, une session extraordinaire de son conseil national pour l?étude des modalités et les conditions de candidature aux prochaines échéances électorales. A l?occasion, son secrétaire général, Moussa Touati, a souhaité que le FNA ait une place « plus importante » au sein de la prochaine Assemblée populaire nationale (APN), dont le vote est prévu le 17 mai. M. Touati a indiqué, selon l?APS qui a rapporté l?information, que son parti représente « un changement pour récupérer l?esprit national dans la société ». « Le FNA a été créé afin de concrétiser, sur le terrain, le droit de l?alternance au pouvoir et bannir sa monopolisation par certaines parties », a martelé le président du FNA, qui estime que l?Algérie passe par des étapes « pénibles » et perd sa confiance en ses responsables. M. Touati s?est dit, par ailleurs, contre « la politique du quota », appelant les citoyens à voter pour « celui qui le mérite », car, a-t-il dit, « le changement ne peut se réaliser que par une vraie bataille électorale ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)