Algérie

Le DGSN dans la capitale de l’Emir

Mascara aura son école de police Instaurer d’une manière constante la sécurité qui gagne de plus en plus du terrain, rapprocher le policier du citoyen par des liens étroits et confiants, tels sont les objectifs inconditionnels du gouvernement et de la Sûreté nationale qui ont su créer une sérénité palpable dans le quotidien de la population.C’est dans cette optique qu’une tournée d’inspection a été effectuée, samedi après-midi, par le directeur général de la Sûreté nationale, Ali Tounsi. Après avoir été reçu par les autorités civiles et militaires, à leur tête le wali, Larbi Merzoug, le DGSN s’est rendu au village de Sidi Kada, sis sur le piémont de la Smala de l’Emir Abdelkader avec tous ses vestiges, pour inaugurer une Sûreté urbaine extra-muros dépendant de la Sûreté de daïra de Tighennif. Cette structure construite sur une superficie de 1000 m² est composée de 16 bureaux et 4 logements de fonction. La délégation s’est ensuite dirigée vers la localité de Maoussa qui vient d’être dotée d’une Sûreté urbaine extra-muros relevant de la Sûreté de daïra de Ghriss. Construite sur plus de 3000 m², celle-ci comprend 15 bureaux et 4 logements. Leur ratio est respectivement d’un policier pour 577 habitants et d’un policier pour 589. A Maoussa, le procureur de Ghriss est intervenu pour parapher le registre de la garde-à-vue et vérifier le séjour des détenus. Ali Tounsi fera savoir que c’est la première fois qu’il assiste à cette formalité administrative. De retour à Mascara, Tounsi a visité le nouveau siège de la Sûreté de wilaya, un édifice comprenant un sous-sol, un rez-de-chaussée et trois étages, le tout comprenant notamment plus de 70 bureaux. L’hôte des Béni-Chougrane a également procédé à l’inauguration d’un célibatorium (R+3) composé de 56 chambres abritant 156 lits. Au niveau de tous les points visités, l’hôte de Mascara a été reçu avec un discours de bienvenue et une parade des éléments en tenue d’apparat. Au cours d’un point de presse, le DGSN n’a pas manqué d’afficher sa satisfaction pour la gestion sécuritaire et le recul de la criminalité dans la région, rendant à cet effet hommage aux citoyens pour leur participation à l’instauration de la sécurité, à la vigilance des forces de l’ordre, au rôle des élus et à l’implication des autorités de la wilaya. Le parterre des journalistes a profité de la circonstance pour poser de nombreuses questions, apprenant ainsi du représentant du gouvernement que l’Etat ne ménagera aucun effort pour doter toutes les structures policières de moyens adéquats à l’accomplissement de leurs diverses missions visant à la sécurité des citoyens et à la protection des biens de l’Etat et d’autrui. Enfin, le chef de la Sûreté de wilaya fera savoir à l’assistance que Mascara disposera incessamment d’une école de police pour la formation et le recyclage des agents et des cadres de la Sûreté nationale. Aïd K.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)