Algérie

Le député Aribi s?attaque à l?ONOU

Le député Hassen Aribi, membre de la commission de la défense nationale au sein de l?APN, a dévoilé, hier lors du forum El Youm, à la maison de la presse Tahar Djaout, une gestion catastrophique du transport universitaire menée par Tahkout Mahiedine. « Boualem Achour qui est un proche de Tahkout fait la pluie et le beau temps dans les ?uvres sociales », dira le conférencier en guise de préambule. « Tahkout, continue-t-il, fait de fausses déclarations sur des lignes de transport. » Citant une dizaine de lignes de transport erronées, M. Aribi indique, à titre d?exemple, que les lignes reliant Alger à El Achour et Bordj Menaiel à Beni Amrane sont des lignes fictives, alors qu?elles sont comptabilisées au profit de Tahkout. L?orateur ajoute que les lignes d?Alger-Est et d?Alger-Centre sont payées en double en faveur de Tahkout. Les pertes, selon M. Aribi, sont de l?ordre de 2 milliards de dinars pour l?ouest d?Alger et de 1300 millions dinars pour l?est de la capitale, et ce, avec la complicité du directeur des ?uvres sociales. Poursuivant son réquisitoire, l?orateur déclare répertorier des anomalies graves dans la conclusion des marchés publics, ce qui s?inscrit en faux contre les dispositions 02-250 de juillet 2002 régissant les marchés publics. « L?acquéreur est choisi du propre gré du directeur des ?uvres sociales sans tenir compte de l?ouverture des plis », a avoué le député d?El Islah. Un autre cadre continue d?occuper ses fonctions dans les ?uvres sociales alors qu?il a été condamné à 2 années de prison ferme assorties d?une amende de 4 millions de dinars, selon l?orateur. Le conférencier tient, au bout du compte, à s?interroger sur les raisons du silence qui entoure ces affaires graves dans la gestion de l?argent public et pourquoi ne pas diligenter une enquête pour faire la lumière sur ces affaires. « 220 millions de dinars partent en fumée, mensuellement, au profit de Tahkout », a conclu M. Aribi, ajoutant que le DG de l?Onou a violé les règles de la conclusion des marchés publics. Enchaînant sur le sport national, le député révèle que 81 signatures de soutien ont été récoltées chez les députés dans l?optique de créer d?une commission d?enquête sur la situation alarmante du sport national. « Où est l?argent injecté dans le sport national et où en sont les résultats ? », s?interroge l?orateur. S?agissant du traité d?amitié dont la signature est prévue avant la fin de l?année, M. Aribi pose le préalable de la reconnaissance officielle par la France des crimes commis à l?encontre du peuple algérien.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)