Algérie

Le coût du non-Maghreb marginalise l?Afrique du Nord : Les Ancêtres redoublent de férocité


Le Processus de Barcelone et l?Union pour la Méditerranée peuvent-ils aider à bâtir un meilleur futur pour le Maghreb?A l?aube du troisième millénaire, les peuples et dirigeants du Maghreb ne pèsent guère face aux multinationales et aux grandes capitales où se décide le futur, bien qu?ils vivent aux frontières du plus grand marché mondial, l?Union Européenne. L?Espagne et la France sont certes sensibles aux défis que confronte cette région mais qui a Londres, a Washington, a Pékin, se soucie de ce que l?Algérie, le Maroc ou de la Tunisie ont a dire ? Les raisons en sont multiples mais je souhaite préfacer mon intervention d?une citation du Prince Guillaume d?Orange, dont la devise était il n?est pas nécessaire d?espérer pour entreprendre. Depuis le 11 septembre 2001, des voix influentes en occident tentent de nous convaincre qu?il existerait une malédiction économique islamique.La réussite de la Turquie et de la Malaisie, les projets ambitieux de certains pays du Golfe démontrent amplement que modernité et croissance, créativité et distribution équitable des richesses peuvent parfaitement se conjuguer au présent en terre d?Islam ? il ne s?agit pas de dogme mais de géopolitique.  Défis considérables
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)