Algérie

Le cours d'histoire du moudjahid Azzi Abdelmadjid Chenoua-Tipasa


«Lutte pour l'indépendance et combat pour l'édification», tel est le thème de la conférence animée le mardi dernier par le moudjahid Azzi Abdelmadjid (76 ans) au complexe du Chenoua (Tipasa), annexe de l'ONCI.
Le conférencier est l'auteur de deux ouvrages, Parcours d'un combattant de l'ALN et Le mouvement syndical algérien à l'épreuve de l'indépendance. Dans le cadre du Forum de solidarité euro-méditérrannéen, Azzi Abdelmadjid avait été invité au cours du mois d'avril pour animer deux conférences, à Lyon et Marseille, aux cotés de Nallet Albert, Djoudi Attoumi, Tramor Quemeneur et Gilbert Meynier. Après avoir relaté son expérience et son vécu durant la guerre de Libération nationale, le conférencier a insisté sur les sacrifices du peuple algérien, de la femme, de la jeunesse et le rôle de la santé durant la guerre. Il s'est étalé sur son combat après l'indépendance, sur la vie du secteur des chemins de fer après le départ des Français et le rôle des pionniers du syndicalisme en Algérie.
«Malheureusement, je dirais que, déclare-t-il, le syndicalisme en Algérie s'est politisé en délaissant son véritable rôle sur les lieux de travail, ajoute-t-il, le syndicat aujourd'hui ne joue plus son véritable rôle de mobilisateur et de défenseur des outils de production, enchaîne-t-il, cela ne concerne pas uniquement l'UGTA», précise-t-il. Le conférencier explique que le pluralisme syndical est le résultat de la faiblesse de l'UGTA. «Il est temps pour nos décideurs de se remettre en cause, afin d'éviter l'irréparable, indique le moudjahid Azzi Abdelmadjid, les ennemis de notre pays insistent et man'uvrent toujours pour pousser notre peuple vers la guerre civile, dit-il, je crains la bombe à retardement, car l'Algérie appartient à son peuple en entier et non pas à une caste de citoyens.» martèle-t-il.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)