Algérie

Le chocolat et la déprime

Outre le simple plaisir de sa dégustation, le chocolat peut être un vrai remède à la tristesse en stimulant la production d'endorphines, hormones à l'origine de la sensation de bienêtre.
Certaines substances comme la sérotonine et la phényléthylamine, à la composition proche des amphétamines (substance synthétique aux propriétés stimulantes sur le système nerveux), pourraient aussi avoir des effets anti-anxiété (2 carrés de chocolat par jour maximum).
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)