Algérie - Revue de Presse

Le chiffre d?affaires a progressé de 40%

Nedjma en équilibre financier fin 2008 L?opérateur ambitionne de figurer parmi les 20 premières multinationales des télécommunications d?ici à 2020. Après trois exercices déficitaires principalement dus à l?importance des investissements engagés, Wataniya Telecom Algérie (WTA), connue sous le nom commercial de Nedjma, s?attend à atteindre son équilibre financier avant la fin 2008. Une étape importante qui marquera l?entrée en profitabilité de l?opérateur de téléphonie mobile après avoir consenti sur les trois dernières années des investissements s?élevant à 1,2 milliard de dollars US, dont 421 millions USD au titre de l?acquisition de la licence. C?est ce qu?a indiqué hier Joseph Ged, DG de WTA lors de son passage au forum d?El Moudjahid. Dans le même cheminement, M.Ged balayera les rumeurs faisant état d?une probable revente de la filiale algérienne après celle conclue au profit de Qatar Telecom en mars 2007. D?une part, explique-t-il, cela est impossible eu égard aux clauses du cahier des charges de la licence. D?après les termes de l?accord passé avec le gouvernement algérien, la filiale doit rester dépendante de la maison mère qui s?en est faite l?acheteuse. Dans ce cas précis, il s?agit de NMTC qui opère, par ailleurs, au Koweït, en Irak, en Palestine, en Arabie Saoudite, en Tunisie et aux Maldives. D?autre part, ajoute l?invité du forum, le nouvel actionnaire majoritaire n?est pas dans une logique de cession mais d?acquisition. Ce groupe ambitionne de figurer parmi les 20 premières multinationales des télécommunications à l?horizon 2020, rappelle M.Ged avant de préciser que « Nedjma s?investit en Algérie à très long terme ». Il ajoutera, allusion faite à l?opérateur dont la licence a consommé la moitié de sa vie, que « peut-être d?autres seraient tentés de vendre ». En même temps, poursuit le conférencier, « Nedjma est la pierre angulaire de la stratégie de développement de Qtel à l?international ». Sans en indiquer le niveau, l?intervenant fera observer que c?est grâce à la valeur marchande de WTA que l?offre de Qtel a été aussi élevée. Pour rappel, ce groupe a déboursé 3,8 milliards USD pour s?adjuger les 51% de parts que détenait le fonds d?investissement Kipco. Si les pertes se contractent de trimestre en trimestre, le portefeuille d?affaires gagne en maturité. Le second semestre 2007 a été caractérisé par une croissance du nombre d?abonnés de 50% (+1,5 million). Parallèlement, le chiffre d?affaires annuel a bondi de 40%. Des statistiques qui font dire à M.Ged que son entreprise était sur la bonne voie. Il est ainsi attendu que le réseau s?étende davantage d?ici juin pour accueillir 5 millions d?abonnés. Cette rencontre a également été une opportunité pour revenir sur l?opération d?identification des puces anonymes. Le premier responsable de Nedjma qui dit avoir reçu l?instruction d?épurer son fichier d?abonnés sous forme d?« ultimatum » juge le délai imparti pour cette opération « insuffisant ». De même que le traitement réservé aux abonnés qui resteront non identifiés d?« inapproprié ». Pour ce faire, WTA qui recense en cumulative 10% d?abonnés anonymes a demandé un moratoire supplémentaire de deux mois, révèle M.Ged. A ce propos, l?Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) a sommé les trois opérateurs de téléphonie mobile de mettre à jour leurs bases de données clients au plus tard le 30 avril. Au 1er mai, les cartes SIM demeurées anonymes seront suspendues. Une issue qui de l?avis du conférencier ne règle pas le problème parce que les gens seront amenés à racheter de nouvelles puces dans l?informel. Le prolongement que demande Nedjma vise également à faire un travail sérieux pour récolter une « information fiable » car d?après l?intervenant « dans la précipitation, il y aurait ceux qui seraient tentés de s?identifier à travers une tierce personne juste pour préserver la ligne ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)