Algérie

Le Chabab enfonce son voisin NAHD 1- CRB 2

Décidément, le Chabab de Belouizdad n'est pas prêt de lâcher le fauteuil de leader qu'il partage avec l'USM Alger. En disposant du NAHD samedi au stade 5 Juillet sur le score de deux buts à un, les gars de Belcourt viennent de prouver encore une fois qu'ils avaient bel et bien digéré la défaite concédée face à leur actuel colocataire et autre voisin usmiste, voilà deux semaines, l'unique depuis le début de la saison.
Pour leur deuxième derby algérois de la saison, les Rouge et Blanc n'ont donc pas déçu cette fois-ci leurs supporters. Les hommes ont su profiter de la situation chaotique que traverse le NAHD pour signer leur cinquième victoire de la saison au terme d'un match très engagé et qui a vu l'arbitre Haïmoudi sortir de sa poche quatre cartons jaunes pour chaque équipe et un de couleur rouge pour le Chabab. Dominateur dans une bonne partie de ce derby,
le CRB a réussi à exploiter les lacunes de son adversaire qui a péché une nouvelle fois par son indiscipline dans le jeu, et ce, malgré la volonté de fer affichée par ses joueurs tout au long du match. Plus zens dès l'entame du match et disposés parfaitement sur le terrain,
les hommes de Solinas ont attendu le traditionnel round d'observation pour jouer un mauvais tour à leur adversaire. On jouait en effet la quinzième minute lorsque, sur une très belle action collective menée par Slimani, Rebih inscrit le premier but. Si ce but a donné évidemment encore plus de confiance au Chabab, pour le NAHD,
il était ressenti comme un coup de massue. Affolés, les coéquipiers de l'ex-Belouizdadi, Harrouche, ont longtemps cafouillé dans la zone de leur adversaire, en abusant surtout de longs ballons qui ont fait le bonheur de la défense belcoutoise, bien articulée autour de son axe central, Benabderrahmane Abdat.
Le NAHD conteste le but de Slimani
En canalisant l'énergie de son adversaire, il a laissé par moments l'initiative du jeu sans être vraiment inquiété, sauf une seule fois juste après la pause par l'intermédiaire du rentrant Benyahia qui a raté l'immanquable devant Ousserir.
Mais la bonne gestion de la partie dont a fait part le CRB durant ce derby lui a permis d'ajouter un deuxième but sur balle arrêtée dont excelle parfaitement Rebih qui a vu son coup franc excentré côté droit exploité par l'inévitable Slimani au prix d'un cafouillage (57').
Toujours est-il que cette réalisation, la cinquième cette saison pour Slimani, qui prend du coup la tête du classement des buteurs, a été fortement contestée par les joueurs husseindéens.
Ces derniers ont réclamé auprès de l'arbitre Haïmoudi une main de Abdat après que le gardien Ghoul ait dévié le coup franc de Rebih. Après avoir frôlé le 3-0 suite à une superbe reprise de volée de l'inusable Ammour, le NAHD va toutefois revenir rapidement au score, en réduisant la marque par Saïbi, un autre ex du Chabab (64').
Payant fort le prix de son relâchement, le CRB va souffrir pour conserver son acquis, surtout après l'expulsion logique pour cumul de cartons dans les 20 dernières minutes du match de son latéral droit Naïli.
Mais le NAHD était trop brouillon pour pouvoir profiter de sa supériorité numérique au grand dam de ses fidèles supporters qui ont assisté samedi non seulement à la cinquième défaite de leur favori, mais aussi à la quatrième de suite face à leur ancienne victime préférée de la capitale. Comme quoi la roue a bel et bien tourné en faveur du Chabab'
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)