Algérie

Le calvaire des riverains



Cette ville nouvelle, appelée Hamla, créée dans le cadre de la stratégie urbaine du gouvernement dans le but d’absorber l’excèdent démographique de Batna, souffre cependant d’un défaut de conception qui cause des ennuis aux riverains et ajoute à leur dose de stress quotidienne. En effet, les concepteurs de Hamla, tout comme la commune -censée gérer la nouvelle agglomération- semble avoir oublié d’offrir à la population des accès à la mesure de la ville. Entrer et sortir de Hamla est un casse-tête quotidien pour les milliers de personnes et leurs véhicules. Les deux accès existants sont insuffisants et se trouvent en très mauvais état. Le premier, celui de Kechida, est presque impraticable à cause des nombreuses crevasses et des nids de poule profonds sur un tronçon de plus d’un kilomètre. L’autre, celui de la route de Merouana, traverse un passage à niveau mal fait, qui ralentit sensiblement le trafic, en plus du danger que représente la jonction avec la double voie rapide de la RN3.
L’APC, tout comme la DUC et la DLEP, devraient se pencher rapidement sur ce problème avant que ne surviennent d’autres plus sérieux.                              
 
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)