Algérie - Revue de Presse

Le berbère à l?examen du bac en France



Le professeur Hend Sadi, agrégé en mathématiques à l?université de Paris V, a été missionné par le ministère français de l?Education nationale pour préparer l?épreuve du berbère au bac. Cette mission, créée au ministère de l?Education nationale, est rattachée à la direction de l?enseignement scolaire (lycées, collèges, écoles primaires). Le berbère, enseigné depuis 1913 à l?université (institut des langues orientales, université de Nanterre, de Vincennes, Sorbonne...) sera, pour la première fois, enseigné dans le secondaire. Il existait une épreuve facultative orale au bac, sous forme de langue vivante, jusqu?en 1995, puis elle a été supprimée, car posant des problèmes de gestion : quelques centaines de candidats disséminés à travers le territoire français. Le ministère de l?Education nationale français a décidé de la transformer en épreuve écrite pour simplifier la gestion de l?examen. Le ministère de l?Education nationale a chargé Hend Sadi, nous confie ce dernier, de réfléchir à la manière de mettre en place un pool d?enseignants à même d?assurer cette préparation. Comme il n?y aura pas de postes nouveaux de professeurs de berbère, cette préparation se fera par des enseignants d?autres matières. Pour ces enseignants, il faudra concevoir des stages de formation. L?enseignement qu?ils dispenseront sera compté en heures supplémentaires. La demande d?enseignement de la part des élèves est importante. Il ne sera pas possible d?y répondre en totalité, estime Hend Sadi. Le nombre des candidats est chaque année croissant. En 2004, on comptait plus de 2200 candidats dont plus de 500 en Ile-de-France. Les cours seront dispensés le mercredi après-midi. La préparation à l?écrit et à la lecture pour l?épreuve du bac pourra être assurée en terminale, en première ou même en seconde, il reviendra à l?élève de choisir. Le berbère sera enseigné dans trois variantes : le chleuh, le rifain et le kabyle. Cela correspond à la demande la plus exprimée. Le premier cours, assuré par le professeur Hend Sadi au lycée Lavoisier de Paris, a commencé mercredi 12 janvier (hasard de calendrier, il coïncide avec le nouvel an berbère 2955 ).


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)