Algérie

La valorisation de l'expérience des enseignants

La valorisation de l'expérience des enseignants
La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit a indiqué lundi à Alger que la décision de valorisation de l'expérience professionnelle des enseignants contractuels par "bonification des points" était un "énorme effort" consenti par la Fonction publique.Tout en soulignant que le nombre d'années d'expérience des contractuels "servira de bonification", Mme Benghabrit a réaffirmé l'"impossibilité d'aller vers un recrutement direct et par conséquent le maintien du concours".Invitée de la radio nationale (chaîne III), la ministre qui a qualifié cette décision de "hybridation" entre les deux systèmes de recrutement de la Fonction publique, a lancé un appel à cette catégorie l'invitant à rejoindre les postes de travail pour la continuité de la scolarité."Le 3èm trimestre est très court, et notre point d'ancrage essentiel dans la gestion est comment assurer la pérennité de la scolarité. Si celle-ci s'avère menacée nous prendrons les mesures que la réglementation nous permet de mettre en œuvre", a-t-elle dit tout en se félicitant de la stabilité qu'a connu le secteur jusque-là, et à laquelle ont contribué les partenaires sociaux.Dans ce sens, la ministre a exprimé ses "regrets" quant aux tentatives de "récupération politique" par certaines parties de ce mouvement, précisant que "le mouvement est encadré par l'UNPEF et le CNAPEST, ainsi que des députés de certaines formations politiques"Elle a réitéré en outre, sa "détermination" à mettre en œuvre des normes et des procédures pour la contractualité.Evoquant l'aspect de la formation, Mme Benghabrit a estimé qu'"il y a un vrai besoin en la matière, annonçant dans ce sillage l'organisation le 11 et 12 avril courant d'un séminaire sur la didactique en mathématiques sachant que le secteur se trouve actuellement dans une situation de "transition", pour aller dans cinq (5) ans, vers un recrutement uniquement des sortants des Ecoles normales supérieures (ENS).Tout en mettant l'accent sur les conditions d'organisation du concours confiée à l'Office national des examens et concours (ONEC) pour lui garantir un maximum de crédit, elle a indiqué que près de 500 000 candidats se sont inscrits sur le site dédié à cette opération.Les enseignants contractuels qui ont entamé le 27 mars à partir de la ville de Bejaia en passant par Bouira une marche de protestation "pacifique" pour revendiquer l'"intégration sans condition dans la Fonction publique et sans avoir à passer le concours national de recrutement", avaient refusé, dimanche, de reprendre les pourparlers avec les représentants du ministère de l'Education nationale.Dans une déclaration à l'APS au terme d'un court sit-in devant le siège de la Direction de l'Education de Boumerdès, M. Bachir Saidi, représentant des enseignants contractuels, a insisté sur la poursuite de leur action "jusqu'à la satisfaction de leurs droits légitimes".Un concours sera organisé le 30 avril pour le recrutement de plus 28.000 enseignants pour les trois cycles d'éducation (primaire-moyen-secondaire).Les résultats de l'examen écrit seront connus le 12 mai, permettant aux candidats retenus de passer le test oral les 8 et 9 juin, alors que les résultats définitifs seront rendus publics le 30 juin.Les spécialités ont été élargies cette année à 28 nouvelles filières à l'instar des sciences politiques, des sciences de la communication, du droit, de l'économie et de certaines spécialités scientifiques.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)