Algérie

La tariqa Kadiria en Algérie


La tariqa Kadiria est la première confrérie musulmane fondée dans le monde islamique. Sidi Abdelkader El Jilani, figure légendaire qui naquit dans la province de Gilan, en Iran, vers la fin du XIe siècle et mourut vers l?an 1166, constitue sans doute la source primordiale de tous les ordres soufis puisque son nom reste attaché à la plus célèbre des voies mystiques : la tariqa Kadiria fondée en Algérie par le saint Sidi Mohamed El Hachemi Cherif Ben Brahim et ayant eu au fil des ans des adeptes de renom tels que l?Emir Abdelkader. La zaouïa de Rouissat se réclame de cet héritage chérifien et constitue le siège officiel de la Kadiria en Algérie et l?ensemble des pays d?Afrique. Le nombre d?adeptes n?est sans doute pas aussi important que celui de la Tidjania, dont le siège n?est pas loin, puisqu?il est situé sur le territoire de la même wilaya, à Temacine, près de Touggourt. Son influence n?est pas aussi importante, mais elle reste l?une des plus importantes zaouïas du pays. La moubayaa du fils de son dernier chef suprême se voudrait une continuité de l?aile conservatrice alors qu?un vent de réforme soufflait avec l?annonce de la moubayaa d?un docteur en philosophie à sa tête.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Un salut et salam a tout les cadaris on veux plus d`informations Svp.
Habib Lahouel - fonctionnaire - Mostaganem, Algérie

30/12/2015 - 290503

Commentaires

voudrais plus de renseignement sur la tariqua qui dois je contacter merci
kebir mohamed - oran, Algérie

31/05/2014 - 197380

Commentaires

La tarika Kadiria en Algérie doit crié haut et fort son indignation aux actes de barbarie perpétrés par la coalition des grandes puissances du monde contre la Libye sous le prétexte de protection des civiles , comme elle doit appelé à la réconciliation entre nos frères libyens car nous somme tous perdons dans ce conflit monté en toute pièce, sauf les occidentaux bien sure.
fathi cherif - médecin - alger, Algérie

22/03/2011 - 12780

Commentaires