Algérie - Revue de Presse

La Suède perd 59 touristes



Des centaines de touristes étrangers (originaires essentiellement d?Europe du Nord) sont morts et des milliers d?autres sont encore portés disparus dans les tsunamis provoqués par le cataclysme qui a frappé, dimanche dernier, huit pays d?Asie du Sud-Est. La Suède est l?un des pays occidentaux les plus meurtris avec un bilan provisoire de 59 morts et plus de 3500 personnes portées manquantes, essentiellement en Thaïlande où le plus grand nombre de touristes victimes a été enregistré. Près de 2230 touristes étrangers, venus passer les fêtes de fin d?année au soleil dans la seule province de Phang Nga, ont été tués (sur environ 4510 morts recensés) en Thaïlande, a annoncé, avant-hier, le ministère de l?Intérieur de ce pays. Selon les autorités, au moins la moitié des morts et des disparus (6130 disparus au total) en Thaïlande sont des touristes étrangers en provenance principalement de Suède, de Norvège, d?Allemagne ou d?Italie. C?est ainsi que figurent dans ce lot de victimes, selon le bilan provisoire identifié, des Allemands (34), des Français (23), des Autrichiens (20), des Belges (6), des Chypriotes, des Croates, des Espagnols, des Danois (7), des Britanniques (34), des Italiens (14), des Hongrois, des Norvégiens (21), des Finlandais (4), des Néerlandais (6), des Australiens et des Sud-Africains. En Suède, c?est la consternation. « Jamais le passage à une nouvelle année ne m?a semblé aussi pénible », a confié, avant-hier, le Premier ministre suédois Goeran Persson qui redoute que le nombre de victimes suédoises pourrait se chiffrer par centaines, voire dépasser le millier. Des milliers de Scandinaves, dont plusieurs dizaines de blessés, ont été rapatriés d?Asie du Sud-Est au cours des dernières vingt-quatre heures, a-t-on indiqué de sources aéroportuaire et médicale. Un premier avion médicalisé transportant 30 blessés, dont 4 à 5 blessés graves, a atterri hier à l?aéroport international Arlanda de Stockholm en provenance de Bangkok, a rapporté l?agence suédoise TT. « Plusieurs d?entre eux vont être immédiatement hospitalisés », a précisé Marie Johannesson, pédiatre à l?hôpital universitaire d?Uppsala (70 km au nord de Stockholm). Un grand nombre d?enfants figurent parmi les victimes des raz de marée. Sur les 120 photos de touristes suédois, portés manquants publiées le même jour par le quotidien Expressen, la moitié était celles de mineurs de moins de 15 ans. En sus d?une centaine de victimes déjà confirmées, les chances de retrouver vivants les quelque 4700 touristes des pays d?Europe du Nord sont jugées infimes, soutient-on. A l?effet de rapatrier tous les rescapés suédois dont l?état de santé est jugé grave, Stockholm a demandé, hier, l?aide des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, de l?Allemagne et de ses voisins nordiques. Par ailleurs, la France aussi compte encore ses morts. Le secrétaire d?Etat français aux affaires étrangères Renaud Muselier redoute que le nombre de victimes de son pays s?alourdisse. Au moins 122 morts, dont 23 victimes confirmées et 99 disparus identifiés qui, « sauf miracle », sont morts, selon lui. Il y a aussi « plusieurs centaines de familles dont nous sommes sans nouvelles », a déclaré M. Muselier. Le Sri Lanka compte par ailleurs parmi les pays où a été enregistré un plus grand nombre de victimes étrangères. Près de 100 touristes étrangers sont morts et 60 sont portés disparus, selon le directeur général du tourisme, Kalai Selvam. A noter que les autres pays touchés par les tsunamis n?ont pas fourni avec exactitude de bilan provisoire des étrangers, victimes de ce cataclysme.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)