Algérie

La SAA signe avec Macif Les Français investissent le marché algérien de l'assurance


Un protocole d'intention de partenariat stratégique a été signé, hier à Alger, entre la Société nationale d'assurance (SAA) et le groupe français Macif (Mutuelle assurance des commerçants et industriels de France et des cadres et salariés de l'industrie et du commerce). Le nouveau protocole prévoit la création de filiales communes en Algérie et en France pour la coopération et le développement de certains produits d'assurances et particulièrement l'assurance vie, celle des personnes (rapatriement des corps notamment), l'assurance des véhicules en transit sur le territoire national, la commercialisation de produits d'assurance auprès des personnes intéressées par le système de mutualité, l'assistance et l'assurance voyage aussi bien à l'intérieur du pays qu'à l'étranger. Il s'agit aussi de mettre en place des mécanismes pour un partage et un échange équitable de connaissances et de technologies entre les deux partenaires. Le groupe français envisage de mettre à la disposition des Algériens sa grande expérience dans le secteur de l'assurance, notamment à travers la création d'une école de formation ouverte à la SAA. Des spécialistes-métiers français dans les domaines identifiés seront mis à la disposition de la SAA pour apporter une assistance technique en matière de formation, de gestion technique des portefeuilles d'assurance et l'organisation et la gouvernance d'entreprise. L'assistance technique française concerne aussi la mise en place de logiciels informatiques spécialisés, des outils d'aide à la décision et l'aide technique sur tous les sujets touchant les réseaux de gestion et de commercialisation. Le nouveau protocole ouvre le chemin à la SAA pour «mettre en place une coopération technique lui permettant le déploiement d'une offre de produits ou services se différenciant, sur le plan qualité, de ceux proposés par la concurrence pour mieux accompagner ses assurés», rapporte l'APS. Le groupe français bénéficiera, de son côté, du réseau d'agences de la SAA pour conquérir le marché algérien et «offrir des solutions aux assurés et à leur famille alliant qualité, efficacité économique et respect de la personne et de l'intérêt général». Le protocole de partenariat est conclu pour une durée de trois années renouvelable par tacite reconduction par période de trois années. La signature de ce «protocole de partenariat stratégique» est la deuxième en l'espace d'un mois, après la conclusion, fin mars dernier, d'un accord similaire entre la Cnep-Banque et la compagnie d'assurance Cardif El-Djazaïr (filiale de BNP Paribas Assurance). La SAA emploie plus de 3.600 agents à travers son réseau composé de 460 agences. Cette compagnie publique d'assurance a procédé récemment à l'augmentation de son capital, qui est passé de 4,5 milliards de dinars à 16 milliards de dinars.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)