Algérie

La reconnaissance envers Dieu


La reconnaissance envers Dieu Le bienfait est tout ce dont l’homme jouit avec plaisir et bonheur. Les bienfaits que Dieu a prodigués aux hommes sont innombrables. Les versets rappelant cette vérité ne se comptent pas: «Si vous voulez compter les bienfaits de Dieu, vous ne saurez les dénombrer» (14: 34). «Ne voyez-vous pas que Dieu a mis à votre service tout ce qui est dans les cieux, et sur terre ; il vous a prodigué ses bienfaits apparents et cachés» (31: 20). Le plus grand de ces bienfaits est la foi en Dieu et l’adhésion à sa religio, qui mènent au paradis, bonheur suprême. Tout bienfait dont nous jouissons est une grâce divine : «Tous les biens dont vous jouissez viennent d’Allah» (16: 53) L’homme doit donc rendre grâce à Dieu des bienfaits qu’Il lui a si généreusement accordés, et ce, notamment, en les déployant pour Sa gloire et Son culte.Dieu Tout-Puissant a dit: «Nous avons donné à Luqman la sagesse et Nous lui dîmes : sis reconnaissant envers Dieu, car celui qui est reconnaissant le sera à son propre avantage. Quant à l’ingrat, Dieu est au-dessus de son ingratitude ; Dieu est plein de richesse et de gloire» (31: 12) «Nous avons recommandé à l’homme la bienfaisance envers ses parents; sa mère qui l’a porté dans son sein, a enduré peine sur peine ; il n’est servé qu’au bout de deux ans. Sois reconnaissant envers Moi et envers tes parents ; le retour se fera vers Moi» (31: 14) «C’est Dieu qui vous a dotés de l’ouïe, de la vue et du coeur ; mais vous êtes peu reconnaissants» (23: 78) «Quand votre Seigneur proclama : Si vous êtes reconnaissants, Je vous prodiguerai davantage de bienfaits ! Mais si vous êtes ingrats, Mon châtiment sera terrible» (14: 7) Selon Abou Hourayra le Prophète Mohammed a dit : «Alors qu’il marchait dans un désert, un homme entendit une voix qui venait d’un nuage : «Arrose le pré d’un tel». Le nuage vira et déversa son eau dans un reg. Aussitôt, un ruisselet contint toute l’eau. L’homme suivit le cours d’eau et il vit alors un autre homme qui la canalisait avec sa pioche. Il lui dit: «O serviteur de Dieu, quel est ton nom?» Celui-ci répondit: «Un tel», du nom que le premier avait entendu venant du nuage; «pourquoi me demandes-tu mon nom ?»; «J’ai entendu, dit-il, une voix dans les nuages qui ordonnait d’arroser ton pré, qu’en fait-tu ?» «Je vois ce qu’il produit, du tiers je fais l’aumône, ma famille et moi nous cosommons un autre tiers; avec ce qui reste je travaille ma terre». Dieu l’Omnipotent, dans Son Infinie Commisération, n’accepte que l’homme Lui rende grâce de Ses bienfaits que dans le souci d’accroître Sa bonté en faveur des reconnaissants. Car ceux-ci, en déployant les biens dispensés par le Très-Haut dans le seul but de servir la collectivité, ne font en fait que les préserver de tout abus ou dégénérescence. Les avantages de la reconnaissance sont nombreux, en voici quelques uns:D’abord gagner la bénédiction et la grâce de Dieu: «Que vous soyez incrédules, celà n’affecte pas la puissance de Dieu ; mais Il désapprouve l’impiété des hommes alors qu’Il est sensible à leur reconnaissance» (39: 7). Ce hadith du Prophète abonde dans le même sens: «Celui qui vous a fait une faveur, récompensez-le, si vous êtes dans l’incapacité de le faire, priez pour lui jusqu’à ce que vous soyez sûrs de l’avoir suffisamment remercié. Pr. Abdelwahab Tazi Saoud
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)