Algérie

La réalisation de la voie d'évitement de la ville de Cherchell ouvrira de larges perspectives pour le littoral ouest (ministre)

La réalisation de la voie d'évitement de la ville de Cherchell ouvrira de larges perspectives pour le littoral ouest (ministre)
La voie d'évitement de la ville de Cherchell (Tipasa) ouvrira, à sa concrétisation, de " larges perspectives" pour le développement du littoral ouest du pays, a affirmé samedi le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, qui a donné le coup d'envoi de la réalisation de ce projet."Ce projet de contournement de la ville de Cherchell impulsera grandement, à sa réalisation, le développement socio-économique des villes implantées le long du littoral ouest du pays", a déclaré le ministre à l'issue de sa visite de travail dans la wilaya.M. Kadi a qualifié ce projet de "vital", relevant qu'il fait partie des projets du secteur revêtant un caractère d'"urgence" pour le Gouvernement, car "il conditionne le lancement de la réalisation d'autres projets, notamment au niveau des axes autoroutiers longeant le littoral ouest", a-t-il dit.Ces projets, a-t-il expliqué, sont préfigurés par le Plan directeur du secteur des travaux publics, qui s'étale jusqu'à 2025, sachant que les wilayas d'Alger et de Tipasa "ont enregistré un taux considérable des travaux en la matière". "Les opérations programmées seront concrétisées au fur et à mesure, selon la priorité dévolue, par le Gouvernement, pour les zones relevant des wilayas de Tipasa, Chlef et Mostaganem", a-t-il ajouté.Les voies d'évitement des villes de Cherchell, Sidi Ghiles et Hadjrat Enous sont considérées parmi les projets structurants inscrits à l'indicatif du secteur des Travaux publics au niveau national. La rocade d'évitement de Cherchell est d'une longueur de 17 km, traversant un relief accidenté, représenté par des falaises plongeant dans la mer.Ce projet contient 21 ouvrages d'art d'une longueur totale de 5 km, dont un double tunnel, six (6) viaducs d'une longueur variant entre 275 et 1550 mètres linéaires. Sa réalisation a été confiée à un consortium de trois entreprises, deux nationales et une chinoise. M. Kadi leur a recommandé de respecter le délai contractuel de réalisation fixé à 24 mois, tout en envisageant la possibilité de réduire ce délai.Par ailleurs, le ministre a assuré que son département "n'abandonnera pas le projet de la pénétrante devant relier la wilaya de Tipasa à l'autoroute Est-Ouest, mais nous procédons actuellement par ordre de priorités, telles qu'émises par les citoyens", a-t-il souligné.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)