Algérie

La question de la semaine

La question de la semaine
Un site web permettant de chercher les pharmacies de garde dans le tout le pays a été lancé, cette semaine, par le ministère de la Santé. L'accès aux listes des officines de garde commune par commune durant les week-ends, les jours feriés et la nuit est désormais possible via le site www.sahti.dz.com. Ce portail va-t-il donc régler le problème des pharmacies de garde ' «C?est déjà un bon début», estime le professeur Mostefa Khiati. Cependant, ce dernier s'interroge : «Le Ministère dispose d?une agence spécialisée dans le domaine des Technologies de l'information et de communication, pourquoi avoir attendu tout ce temps pour lancer un tel site '».Le spécialiste ajoute : «Normalement, le site de la DSP doit afficher les listes des pharmacies, des laboratoires et des médecins de garde. Mais malheureusement, cela ne se fait pas. La logique voudrait qu'on revienne aux sites des DSP en les organisant pour qu'ils fonctionnent bien. Le nouveau site, s'il est national, aura des difficultés pour fonctionner normalement en raison des problèmes de coordination». De son côté, le pharmacien Ahmed Benfares estime que la mise en place de ce site est «une excellente chose pour les facilités qu'il offre aux Algériens à la recherche d?une pharmacie de garde.De plus, il est très bien conçu, très accessible, facile d'utilisation et assez complet. Et pour une efficacité certaine, il nécessite une mise à jour régulière pour les changements dans la population des pharmaciens, des transferts et autres transactions». Cependant, ce dernier affirme : «avec tous les avantages offerts en termes d'informations, ce portail est loin de résoudre le problème des gardes. Il faudrait que ces gardes soient d'abord respectées en termes d'ouverture et de fermeture, que les autres pharmacies n'ouvrent pas quand elles ne sont pas de garde. Il faut aussi que le décret sur les gardes soit appliqué avec toute la souplesse tolérée dans ce texte. C'est quand toutes ces conditions seront satisfaites, que l'on pourra régler le problème des gardes».


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)