Algérie

La protection civile sensibilise

L’asphyxie au monoxyde de gaz de quatorze enfants du collège Guelailia Ahmed de Frenda, 50km à l’Ouest du chef-lieu de wilaya de Tiaret, bien que sans conséquences notables sur la santé des élèves, a fait naître un sentiment de peur mais aussi des levées de boucliers.
Evacués par des éléments de la Protection civile vers les UMC de l’hôpital Ibn-Sina, les victimes, âgées de 12 à 14 ans, ont tous regagné leurs domiciles après les premiers soins. L’année dernière, des dizaines d’enfants d’une école primaire à Aïn Mesbah ont fait les frais de l’inconscience de ceux qui ont la charge d’une telle tâche. Cela intervient à un moment où des équipes de la Protection civile sont sur le terrain depuis le 24 octobre pour sensibiliser contre les dangers du monoxyde du carbone et contre les accidents domestiques. La campagne est parallèlement menée sur les ondes de la radio locale mais les appréhensions restent réelles face à l’inconscience des uns et à  la méconnaissance du danger par d’autres.                                                                          
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)