Algérie

La production de miel divisée par deux, selon les professionnels En raison de mauvaises conditions climatiques

La production de miel divisée par deux, selon les professionnels En raison de mauvaises conditions climatiques
La production du miel pour l'année 2013, va chuter pratiquement de moitié. Les mauvaises conditions climatiques avec l'arrivée tardive du printemps et les maladies qui ont touché les essaims en sont les principales causes. Conséquence : le prix du miel a augmenté de 20 %.« La production de miel sera catastrophique cette année », a affirmé le président de la Fédération nationale des associations d'apiculteurs, Mme Hamzaoui : « un apiculteur qui produisait habituellement 10 kg de miel par ruche n'en produira cette année que 5 kg ». Pire. Selon M. Lekhal, cette chute de production est parfois de 90 % dans certaines régions. Selon lui, les conditions climatiques et les pluies torrentielles ayant touché les abeilles vu qu'elles n'ont pu butiner les plantes n'ayant pas fleuri à temps, ce qui a engendré des effets dévastateurs. « En l'absence de nectar, les abeilles n'ont rien pu consommer puisqu'elles avaient épuisé leurs réserves de l'année dernière », explique-t-il en relevant que les apiculteurs ont enregistré des pertes considérables parmi les abeilles. « Il n'y aura pas beaucoup de miel d'oranger car les arbres n'ont pas fleuri et les abeilles n'ont pu recueillir le nectar », souligne-t-il. A titre indicatif un producteur de Blida a perdu 30 ruches sur les 100 qu'il possédait. Pour éviter une catastrophe et assurer une production minimum, beaucoup d'apiculteurs du Nord se sont orientés vers le Sud, à Béchar, Ghardaïa et Aïn Oussara notamment. « En période de transhumance, il est possible de déplacer les ruches mais le début de l'essaimage a commencé en octobre et novembre 2012, du fait qu'il a plu durant le mois de septembre », précise Hamzaoui Kenza, apicultrice à Blida. M. Lekhal affirme que le nombre de ruches est passé de 1,5 million en 2011 à 700.000 en 2012 en raison des intempéries. Cependant, il prévoit une « bonne récolte de miel d'eucalyptus entre juin et août ».
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)