Algérie - Revue de Presse

La poste débordée



Les guichets CCP connaissent, à la veille de chaque jour férié, un rush sans interruption. L?assaut est donné dès l?ouverture. A Béjaïa RP (recette principale), la poste de la haute ville, quatre ordinateurs fonctionnent sans arrêt de 8h à 18h30, en comptant deux minutes maximum pour un débit. « Nous avons essayé de parer à la situation en mettant sur chaque poste un agent payeur et un agent saisie pour faire plus vite. La doublure répondant à un acte de volontariat puisque non rétribuée », nous apprend Zahir Toumi, inspecteur des guichets. A la veille de chaque fête, c?est le même scénario. Pour la seule journée de dimanche dernier, la RP a dû honorer 2255 opérations. « Nous sommes débordés. Comment faire face lorsque la paye des retraités, des enseignants et d?autres corps de la Fonction publique est versée à la même heure ? », s?interroge M. Toumi.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)