Algérie

La nécessité d'un urbanisme cohérent et intelligent

Où en est le projet de la nouvelle ville Ahmed Zabana ' La présentation de la dernière phase de l'étude du POS Zone Ouest d'Oran qui va abriter la nouvelle ville Zabana a fait l'objet d'une réunion présidée par le chef de l'exécutif, lundi après-midi, au siège de la wilaya, a-t-on appris de la cellule de communication de la wilaya.Cette troisième et dernière phase, présentée par les représentants du Centre d'études et de réalisation en urbanisme Blida (URBAB) était une occasion pour donner un aperçu sur toutes les structures et les commodités que va abriter cette ville qui devrait rompre avec tout ce qui a été fait durant ces dernières années en matière d'urbanisme et donc éviter les erreurs du passé en matière d'aménagement et de conception. Les urbanistes soulignent la nécessité de concevoir un schéma de cohérence territoriale. Un tel schéma est censé être un outil de mise en cohérence des politiques d'aménagement du territoire en matière d'habitat, d'infrastructures, de déplacements, d'implantations commerciales et de protection de l'environnement.
Son but principal est de définir l'évolution d'un territoire donné dans une perspective de développement durable. Il s'agit donc d'un projet d'aménagement et de développement qui doit intégrer les dimensions sociales, économiques et environnementales locales. Il doit fixer les orientations générales d'un territoire et en déterminer les grands équilibres. Il doit respecter les principes d'équilibre, de diversité des fonctions urbaines et de respect de l'environnement. Le concept de cette ville qui s'étalera sur près de 1340 hectares, prévoit d'abriter une population de 250 000 habitants. Cette nouvelle ville qui verra le jour sur un périmètre foncier situé sur trois communes : Oran (174 hectares), Es Sénia (355 hectares) et Misserguine (811 hectares), abritera 50 000 logements dont 17 300 logements AADL, sur une superficie de 320 hectares.
L'ensemble des logements devront couvrir 24% de la disponibilité du site. Autres éléments avancés, une ville qui devra être reliée avec de larges boulevards, des espaces verts et aura toutes les commodités d'une ville moderne dont un centre d'affaires, 4 jardins, un parc aquatique, un parc zoologique, un complexe sportif, quatre gares routières, un musée de l'urbanisme, un parc d'attractions, deux tours d'affaires et un cyber parc.
Ces équipements structurants seront répartis sur une superficie de 335 hectares, selon la fiche technique. Rappelons qu'une enveloppe de l'ordre de 45 milliards de centimes été consacrée à l'étude du POS Zone Ouest d'Oran et à l'étude géotechnique qui a été confiée au laboratoire Aiche Géo-sol. Il reste à savoir si la concrétisation du projet de cette nouvelle ville sera fidèle à la bonne qualité architecturale promise par la maquette exposée par le bureau d'études. Autre question : cette mégacité sera-t-elle desservie par les moyens écologiques de transport tel le tramway ' Le wali d'Oran s'est montré «favorable» à une telle option qualifiée de «tout à fait envisageable».
Une option qui sera, selon lui, débattue avec les acteurs concernés, notamment ceux du secteur des transports. La maquette de la fameuse nouvelle ville en projet à Misserghin a été présentée au wali d'Oran, Mouloud Cherifi, lors d'une journée d'information sur le secteur de l'habitat qui s'est tenue récemment à la médiathèque municipale (ex- cathédrale). Des photos de la maquette promettent en tout cas «une bonne qualité du bâti». Toutefois, il reste à savoir si la réalité sera fidèle à la maquette.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)