Algérie

La liste du Fnpos enfin affichée




Sur les 600 logements, Sétif s’est taillé la part du lion avec un quota de 400 logements (200 à la cité Gaoua et 200 à la cité El Hidhab). Les 200 restants ont été réalisés à El Eulma, Aïn Arnat, Aïn Oulmène et Aïn Azel. Pour rappel, le programme en question avait suscité une longue attente, causée par les retards accusés par la commission de la validation, chargée d’étudier 1 411 dossiers, mis sous scellés depuis de longues années.
Les demandeurs qui n’ont pas été retenus ont, jusqu’au 25 novembre courant, pour introduire un recours auprès d’une commission nationale basée à Alger. Il faut, par ailleurs, souligner que les heureux bénéficiaires devront dans un premier temps débourser 390 000 DA et attendre au moins deux mois pour récupérer les clés de leurs appartements, endommagés par les aléas du temps et la main de l’homme. Certains acquéreurs, qui envisagent de s’organiser en une association, demandent l’intervention des pouvoirs publics pour mesurer les préjudices causés à ces logements en souffrance depuis des lustres.
                                                                     
 

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)