Algérie

La leçon de résistance de la Corée du Nord à l'empire US

L'Agence de renseignement de la défense américaine, la DIA, qui dépend du Pentagone, affirme que la Corée du Nord pourrait détenir des têtes nucléaires suffisamment miniaturisées pour équiper un missile balistique. L'information a été donnée par le représentant républicain Doug Lamborn lors d'une audition, jeudi, de la Commission des services armés de la Chambre des représentants. Monsieur Lamborn a dévoilé une partie d'un rapport rédigé par la DIA. D'après l'agence, Pyongyang détiendrait aujourd'hui des armes nucléaires pouvant être acheminées par missile balistique, une technologie qui manquerait cependant de précision. Le département de la Défense a admis cette information dans un communiqué écrit et rendu public après l'audition, mais le Pentagone juge prématuré d'affirmer que la Corée du Nord a pleinement testé, mis au point et fait la preuve de la capacité nucléaire décrite dans le rapport 013.
Les tensions sur la péninsule coréenne se sont amplifiées depuis un nouveau train de sanctions pris par l'ONU après le troisième essai nucléaire conduit par Pyongyang le 12 février. Pyongyang a en effet procédé à trois essais nucléaires depuis 2006. Elle a par ailleurs réussi à mettre un satellite en orbite le 12 décembre mais ne dispose pas à ce stade des moyens de lancer un missile balistique intercontinental (ICBM), comme le Taepodong-2 qu'elle s'efforce de mettre au point. La seule capacité balistique avérée sur le plan opérationnel de la Corée du Nord est le missile No-Dong-1, d'une portée de 1 300 km, selon l'Arms Control Association. Selon un officiel sud-coréen, Pyongyang s'apprêterait à effectuer dans les tout prochains jours, un tir d'essai de missile balistique et même un quatrième test nucléaire. C'est ce qu'affirme Séoul. Les mouvements de préparation semblent les mêmes que ceux qui ont précédé le dernier essai effectué au mois de février. Un haut responsable de la sécurité sud-coréenne a averti que son voisin du Nord se prépare à un essai de missile ou à tout autre acte de provocation cette semaine. En outre, les services de renseignements de Corée du Sud annoncent que le Nord a récemment déployé sur sa côte orientale sept lanceurs, dont deux lanceurs de missiles Musudan, d'une portée théorique de 4 000 km, capables d'atteindre la Corée du Sud, le Japon et l'île américaine de Guam. Par ailleurs, on apprend aujourd'hui que la Corée du Nord a récemment installé deux lanceurs de missile supplémentaires sur sa côte est. Dans l'attente d'un éventuel tir de missile nord-coréen, le gouvernement japonais se prépare en recueillant des informations. Le ministre de la Défense, Itsunori Onodera, a ordonné aux Forces d'autodéfense de détruire tout débris de missile qui pourrait tomber sur le territoire japonais. L'ordre a été donné alors que la Corée du Nord montre des signes d'activité qui pourraient être interprétés comme des préparatifs au lancement d'un missile balistique. Une source du gouvernement japonais a indiqué que Tokyo se préparait à parer à toute éventualité, mais que les détails ne seraient pas divulgués afin de ne pas provoquer l'inquiétude dans la population. Les Forces japonaises d'autodéfense déploieront en mer du Japon, un destroyer Aegis équipé d'un système de radar avancé capable de traquer les missiles et comportant aussi des missiles intercepteurs SM-3. Les trois précédents ordres d'interception du gouvernement avaient tous été émis après que la Corée du Nord eut informé des organisations internationales des trajectoires et fenêtres de lancement envisagées. Ce dernier ordre d'interception intervient dans un contexte différent, puisque Pyongyang n'ayant pas annoncé de quelconques projets de lancement, le Japon est forcé à adopter une approche différente. C'est une véritable gifle que viennent de subir l'empire US et ses larbins qui s'amusent à détruire le monde arabe en s'alliant avec les forces les plus réactionnaires que sont les intégristes islamistes. Où est donc passé l'émir du Qatar et sa Moza chérie ainsi que leurs légions de traîtres ' Ainsi la Corée du Nord, un petit pays avec un grand projet, à travers son jeune dirigeant déterminé à briser tous les larbins de l'impérialisme US, renforce l'axe stratégique de résistance et aide l'Iran dans sa quête du nucléaire civil sachant que la République islamique, soumise à un embargo injustifié, est toujours ciblée par des attentats à l'encontre de ses scientifiques, qui incombent, d'après de nombreux rapports, aux agents du Mossad. Jamais dans l'histoire des USA, un Etat n'a osé leur signifier ce qu'ils sont vraiment : un empire en plein déclin proche de la chute. Les peuples éclairés ont toujours favorisé les sursauts de l'Histoire qui peuvent contrer les vents et les tempêtes de l'oppression. Les Etats-Unis qui viennent de subir un attentat à Boston faisant trois morts et de nombreux blessés reprennent le rôle de victime sans nous éclairer sur la présence plus que suspecte et particulièrement intrigante de la société Craft International (groupe de contractants militaires privés, lié à Blackwater) sur le site des explosions, comme le démontrent les différentes photos qui représentent des agents de la société privée en mouvement parmi la foule. Les télévisions occidentales nous abreuvent d'images et de commentaires empathiques alors qu'en Irak et en Syrie, la danse macabre emporte chaque jour des dizaines de vies innocentes dans l'indifférence générale, tandis que chez nous, en Algérie, des militaires et des policiers continuent d'arroser la terre de nos ancêtres avec leur sang pur. Ce «deux poids, deux mesures» est tout à fait intolérable et démontre une fois de plus que nous sommes dépourvus d'humanité aux yeux d'un Occident arrogant convaincu de sa supériorité. Le sang américain n'est pas plus précieux que le sang qui coule à flots dans notre monde arabe livré à un complot ourdi dans les cabinets noirs de Washington et qui a engendré une fitna monstrueuse. Sous le règne de l'empire et ses valets, le seul projet politique, c'est : «silence on tue». Tous les jours, des dizaines d'Irakiens meurent déchiquetés par les bombes, la Syrie est ravagée par des dizaines de milliers de mercenaires armés et entraînés par les forces de l'Otan, pendant que l'armée israélienne installe des infrastructures hospitalières au plateau du Golan pour soigner ces assassins blessés. La vertu humanitaire des sionistes, nous l'avons très bien vue à l''uvre à Sabra et Chatila, Deir Yassine, Gaza... On apprend aujourd'hui la diffusion d'une cassette audio enregistrée par l'un des responsables d'Al-Qaïda en Irak, annonçant officiellement que le Front Al-Nosra en Syrie rejoint désormais la branche armée d'Al-Qaïda. D'après le New York Times, les pays arabes et la Turquie, assistés par la CIA, ont très largement renforcé ces derniers mois leur aide militaire à la rébellion syrienne. Plus de 160 avions transportant du matériel militaire ont en effet atterri dans les aéroports situés près d'Ankara en Turquie et en Jordanie. La Turquie aurait, toujours selon le New York Times, supervisé la plupart de ces transferts d'aide aux «insurgés» via des camions à destination de la Syrie. Le journal précise encore que cette aide à la rébellion est évaluée à près de 3 500 tonnes de matériel militaire. L'empire US qui a pactisé avec le diable au détriment de nos souffrances et nos morts n'a aucun alibi et n'a surtout pas le monopole de la tristesse. Dans ce marécage sioniste, le fascisme ordinaire octroie aux uns le privilège d'enlever la vie des autres, de casser les peuples et de spolier leurs richesses, sans retenue ni aucun état d'âme. Les ingérences humanitaires des nations occidentales assujetties aux USA ciblant les peuples qui résistent, l'instrumentalisation outrancière et grossière des soi-disant «droits de l'homme» afin de terrasser et de briser l'humain en nous, ont atteint le stade suprême de la perversité. Face à ce gouffre immonde de scélératesse, se dresse la Corée du Nord, souffle de résistance inspirant ce qui reste d'hommes libres sur cette planète et qui sonne le glas d'un empire qui s'effondre avec la crise du capital. Un petit chiot ne craint pas le tigre (proverbe nord-coréen)
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)