Algérie

LA GREFFE RÉNALE ET LA RECHERCHE : A la pointe de la technologie


Avec la première greffe rénale effectuée, hier, à l’hôpital Ibn Rochd, Annaba, confirme qu’elle est l’une des plus importantes wilayas du pays dans le domaine des sciences de la santé, reconnue comme pôle d’excellence en matière d’immunologie avec des unités de recherche telles que Dorban, Sainte-Thérèse, Ibn Sina et l’université.

Plus globalement, sous l’impulsion de grands messieurs et mesdames de la médecine, Annaba se situe parmi les trois premières régions du pays en matière de recherche en sciences de la vie ou en sciences cliniques. Un important potentiel, enrichi récemment par l’acquisition de plusieurs dizaines de laboratoires dans l’enceinte de l’université Badji Mokhtar, est concentré entre Annaba et Sidi Amar. Les services oto-rhino-laryngologie des professeurs Saâdia Abderrahmane, néphrologie, du Pr Attik, infectieux, du Pr Laouar ont acquis leurs lettres de noblesse dans le milieu médico-scientifique national. Le secteur privé de soins de la wilaya s’intègre aussi au potentiel de recherche clinique dans certains domaines de pointe. Que ce soit en génétique, en biologie, en pathologie transmissible ou en sociologie innovation médicale (cancer, sida), Annaba se positionne déjà sur des projets d’avenir dont celui de la thérapie génique. C’est dans cette perspective qu’après plusieurs années de tiraillements, frictions et guéguerres entre les uns et les autres praticiens et chefs de service, tous les acteurs du monde médical et de la santé semblent vouloir enterrer la hache de guerre ces derniers temps. Ce monde médico-scientifique s’est sérieusement mis à travailler sur le marbre et dans les éprouvettes en prenant en compte les paramètres d’évolution de la population et de son environnement. L’exemple de la greffe rénale et celui des activités en matière d’audiophonologie et de réhabilitation auditive, de lutte contre le cancer et le sida sont à retenir. Tout autant que les séminaires, colloques, rencontres, journées et conférences organisées par les sociétés savantes, l’Association des médecins privés de Annaba, celle des Pharmaciens où se rencontrent des participants praticiens, scientifiques, chercheurs, représentants de laboratoires et industriels. Pour ces hommes et ces femmes qui les animent, ces manifestations contribuent non seulement à sensibiliser, mais aussi à permettre à l’environnement médical de s’épanouir pour mieux servir la santé. Les échanges d’expériences avec des partenaires des sciences médicales, de la recherche et de l’industrie pharmaceutique de différents pays de la planète permettent d’édifier des programmes d’avancée technologique appréciables. N’est-ce pas avec la collaboration de confrères étrangers que la première greffe rénale a été réalisée hier. Un autre aspect est pris en charge par les scientifiques à Annaba. Il s’agit du transfert de technologie qui reste une des plus importantes préoccupations des praticiens. Cependant, si le potentiel de recherche et de matière grise existe, il reste à communiquer encore et davantage pour avancer et innover, notamment dans le milieu médical.



Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
bonjour voila je suis une malade de l'insuffisance rénale je voudrais bien vous demander de bien vouloir accépter ma demande pour une greffe de rein je sius vraiment malade et mére de trois enfants qui sont si jeunes bien cordialement mekki nadia
mekki nadia - technicien superieur en agronomie - tiaret
25/11/2010 - 8627

Commentaires