Algérie

LA GEOPOLITIQUE ET LA RELIGION Le philosophe Suheil Farah disserte à Alger

LA GEOPOLITIQUE ET LA RELIGION Le philosophe Suheil Farah disserte à Alger
Il a présenté son livre intitulé «la civilisation russe: le sens et le devenir»
La thématique abordée est une recherche approfondie et caractérisée par une rigueur scientifique qui donne au livre un statut d'autorité de par les problématiques et les champs d'intervention abordés en termes épistémologiques et philosophiques.
L'ambassade de la Fédération de Russie a abrité, hier, une conférence-débat autour du thème de «la civilisation russe», «l'orientalisme» et le dialogue des civilisations. Cette thématique était développée et traitée par le professeur et philosophe Suheil Farah qui est aussi un érudit des questions qui ont trait à la civilisation et la théologie comparée.
La rencontre-débat était dédiée surtout à la civilisation russe, son origine, c'est-à-dire l'aspect ontologique de cette civilisation et aussi la géographie et ses dimensions liées à l'espace et la spiritualité de ce qui est appelé communément, la civilisation russe.
Le professeur émérite Suheil Farah a illustré à travers son chef-d'oeuvre qui s'intitule «la civilisation russe: le sens et le devenir» les aspects phares et déterminants dans le processus historique et civilisationnel de la Russie depuis sa cristallisation en tant qu'entité géographique, historique avec ce que cela implique comme représentation et référentiel identitaire et ethnique au sens large et positif du terme.La problématique a été abordée sous un angle plus ample et plus étayé, c'est une étude très poussée et approfondie. Le philosophe Suheil Farah est revenu sur les fondements existentiels et spirituels qui englobent la genèse de la Russie et sa civilisation. Le questionnement a pris une dimension qui s'est incrustée dans les fins fonds de cette civilisation qui n'est pas, selon le professeur et philosophe Suheil Farah «une seule civilisation et une seule histoire, mais une mosaïque faite d'interactions et de l'unité des contraires d'ordre spirituel, historique, culturel, religieux, économique et géopolitique».Le long de son développement théorique et philosophique, le professeur Suheil Farah s'est attardé sur les variantes et les valeurs qui ont constitué et façonné la Russie d'aujourd'hui. La thématique abordée est une recherche approfondie et caractérisée par une rigueur scientifique qui donne au livre un statut d'autorité de par les problématiques et les champs d'intervention abordés en termes épistémologiques et philosophiques.
La démarche du professeur Suheil Farah répond à plusieurs interrogations, dont celle du devenir proche et à moyen terme de cette civilisation russe et ses métamorphoses telles qu'exprimées par les interactions civilisationnelles, historiques et spirituelles à la fois. Le professeur a fait dans le comparatif en appuyant sa démarche qui consiste à faire sortir la civilisation russe des schèmes et des prismes qui n'ont pas droit au chapitre dans la mesure où la civilisation russe, même si elle se définit en tant qu'entité et identité unique dans son genre, elle est aussi plurielle dans son expression ethnique, religieuse, culturelle et historique. La Russie se veut comme une entité qui se démarque par son statut cosmopolite et universel en se reconnaissant dans l'eurasien comme une variante potentielle et déterminante. La facette russe est une facette qui traduit la quintessence civilisationnelle porteuse de la dimension diversifiée de cultures et de la raison au sens scientifique du terme. La civilisation russe, selon le professeur Suheil Farah, renvoie à toutes les expressions existantes dans les civilisations du monde, mais il y a aussi sa géographie et son climat qui sont un facteur de cette abondance spirituelle et religieuse allant jusqu'à contenir les survivances des civilisations païennes qui subsistent jusqu'à aujourd'hui. Ces atouts, qui sont intimement liés à la caractéristique propre de la civilisation russe, auront selon l'approche développée par le philosophe, à consolider la place de la Russie sur l'échiquier international en apportant son savoir et sa maîtrise technologique dans le domaine des sciences exactes, et de l'espace et sur d'autres plans comme la culture, la création littéraire et de connaissance.Ces atouts permettront à la civilisation russe d'avoir un rôle géopolitique prépondérant dans la perspective d'aborder les problèmes du monde avec une approche qui tienne compte des civilisations qui émergent et qui s'imposent en tant que forces et potentiel inéluctable dans le devenir de l'humanité et le monde d'aujourd'hui.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)