Algérie

La 3e place pour atténuer la douleur du peuple


La 3e place pour atténuer la douleur du peuple
Les responsables brésiliens, à leur tête les joueurs et le staff technique, voudront gagner cet ultime test du Mondial face aux Hollandais ne serait-ce que pour se réconcilier avec leur public.Le Brésil et les Pays-Bas deux sélections qui après avoir été éliminées en demi-finale contre, respectivement, l'Allemagne (7-1) et l'Argentine (0-0 a.p. 4-2 tab), disputeront ce soir à partir de 21 heures à Brasilia le match de la troisième place avec l'esprit d'un supplice. Suite à cette humiliation contre l'Allemagne qui devient un «triste record» non pas seulement au Brésil, mais dans l'histoire de la Coupe du monde au vu de l'aura qu'a la Seleçao à l'échelle planétaire, les Brésiliens n'ont vraiment pas le coeur au football. Et justement, cet échec dramatique a fait couler beaucoup d'encre au Brésil au point où la presse brésilienne ne s'intéresse qu'à cette défaite et à la blessure de Neymar. Seulement, il faut bien le disputer ce dernier match au programme de la Seleçao et affronter ses propres supporters très affectés par la prestation des joueurs de Scolari face aux rugueux allemands. En tout cas, les responsables brésiliens, à leur tête les joueurs et les coachs Scolari et Pareira voudront bien gagner cette ultime rencontre du Mondial pour eux face aux Pays-Bas bien démotivés ne serait-ce que pour se réconcilier avec leur public. Et surtout atténuer la douleur du peuple. D'ailleurs, il faut savoir aussi que les Brésiliens doivent saisir l'occasion de la démobilisation des Néerlandais après leur défaite en demi-finale pour tenter de gagner cette «petite finale». Le sélectionneur des Néerlandais, Louis Van Gaal, montre bien ce peu d'intérêt pour ce match contre le Brésil en déclarant qu' «on ne devrait pas jouer pour cette troisième place. Ça ne consolera pas du fait de ne pas être champions». Ainsi et apparemment, les Pays-Bas de Van Gaal, lamentablement éliminés aux tirs au but face à l'Argentine, n'auront pas le coeur à faire la fête. Par contre, les responsables brésiliens veulent bien «sauver» ce qui reste à sauver de leur participation à leur propre Mondial en tentant une victoire salutaire. Et pour motiver les joueurs dont l'absence du maître à jouer de la Seleçao, Neymar, ont sombré depuis sa blessure, les responsables brésiliens ont ramené la vedette de l'équipe pour venir soutenir le groupe dans leur camp de base pour ce match de la troisième place.Neymar présent aux côtés de son équipeLa star brésilienne Neymar, victime d'une fracture de la 3e vertèbre lombaire en quart de finale, a d'ailleurs déclaré en conférence de presse que «je suis content d'avoir retrouvé mes coéquipiers malgré la mauvaise situation. On a commencé ensemble, on va finir ensemble. Même si on n'a pas réussi à obtenir le titre, on va terminer honorablement en portant le maillot qu'on a toujours rêvé de porter. Ce n'est pas parce que c'est une défaite historique qu'il faut baisser la tête. C'est le football. (...) C'est douloureux mais ça peut arriver. Tout le monde est triste, mais ce qui m'a rendu heureux, en revenant ici, c'est qu'il y avait des gens qui applaudissaient. Maintenant, on va faire le match (pour la 3e place), faire comme si c'était une finale et terminer avec le sourire. Comme ça, ce sera moins douloureux que maintenant.». Sans commentaire! D'autre part, et pour les amoureux des statistiques, il est utile de rappeler que le bilan des confrontations entre le Brésil et les Pays-Bas est de trois victoires chacun, cinq nuls et 15 buts marqués chacun. Le dernier match entre les deux formations remonte au 4 juin 2011 en amical. Il s'était soldé par un 0-0. Le match s'annonce donc serré, et musclé. Quelque sept cartons rouges ont, en effet, été distribués lors des quatre derniers affrontements entre les deux nations (quatre pour le Brésil, trois pour les Pays-Bas). Et à en croire les chiffres, le Brésil est en passe de gagner ce match contre les Pays-Bas. Toujours est-il que la Seleçao a gagné 2 de ses 3 précédents matchs pour la 3e place en Coupe du monde (4-2 contre la Suède en 1938 et 2-1 contre l'Italie en 1978). Seule exception: sa défaite 0-1 face à la Pologne en 1974. Quant aux Pays-Bas, ils ont perdu le seul précédent match pour la 3e place en Coupe du monde qu'ils ont joué (1-2 face à la Croatie en 1998). Il ne reste qu'à espérer que les deux sélections gratifient les puristes du football d'un jeu de haute facture et surtout de beaucoup de buts. Les statistiques prouvent jusqu'à présent que les matchs pour la troisième place en Coupe du monde voient, en moyenne, quatre buts par match. Aucun n'est allé jusqu'en prolongation...


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)