Algérie

La démographie, acteur essentiel du développement socio-économique (chercheurs)

La démographie, acteur essentiel du développement socio-économique (chercheurs)
Le rôle de la spécialité démographique dans le développement socio-économique du pays a été mis en relief par les participants à un séminaire national sur "La situation démographique de Algérie : état des lieux et perspectives", ouvert mardi à l'Université d'Oran.
Cette rencontre, qui regroupe deux jours durant une vingtaine de chercheurs de différentes universités du pays, a pour objectif de mettre l'accent sur le rôle de la démographie, notamment en termes de planification, a expliqué le président de la rencontre, le Pr. Delenda Aïssa.
"La démographie contribue à la définition des meilleures politiques pouvant être adoptées dans le domaine de la population en vue d'un développement durable", a indiqué le Pr Delenda, également vice-recteur et directeur du Laboratoire de recherche "Stratégies de Population et Développement Durable" relevant de l'Université d'Oran.
Les premières communications proposées lors de ce séminaire se sont principalement articulées autour des indicateurs sur les phénomènes démographiques en Algérie tels ceux portant sur la croissance et la structure de la population.
Les travaux de cette manifestation permettront d'élaborer une synthèse et une interprétation des différentes observations émises dans les domaines considérés, en vue de les exploiter dans le cadre d'une projection socio-économique, a fait savoir le Pr Delenda.
Les données ainsi recueillies seront notamment utiles pour la planification des besoins sociaux, a-t-il précisé en citant, entre autres possibilités d'application, l'anticipation sur le nombre d'établissements scolaires ou de logements nécessaires à moyen ou long terme à l'échelle nationale ou dans une région précise.
Le spécialiste a insisté, en outre, sur les perspectives ouvertes dans le domaine de la recherche, faisant observer dans ce sens que l'exploration des "thèmes classiques" comme la fécondité et la mortalité est "quasiment consommée" puisque ces indicateurs ont atteint leur niveau le plus bas conformément aux objectifs de l'Etat.
Analyser ces indicateurs (fécondité et mortalité) n'est plus une priorité de nos jours, d'autant plus que les objectifs de la politique nationale sont atteints, en particulier à travers la maîtrise de la croissance démographique", a-t-il soutenu.
Dans ce contexte, de nouvelles pistes de recherche seront suggérées à l'issue de cette rencontre qui est axée sur quatre grandes thématiques : "La situation démographique", "Migration et urbanisation", "Les questions liées à la population" et "La transition démographique".


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)