Algérie

La Coopérative Eddik au TRO


«L’œuf bleu», un spectacle exubérant Le cycle des matinées exclusivement réservées aux enfants, une expérience initiée depuis quelque temps déjà au TRO, s’avère payant si l’on en juge par les cortèges de bambins accompagnés de leurs parents qui, à chaque séance qui leur est réservée, les vendredi en matinée et lundi après-midi, viennent fouler la prestigieuse salle du Théâtre AEK Alloula. Hier matin, le spectacle «L’œuf bleu», présenté par la Coopérative Eddik de Sidi Bel-Abbès, qui a le mérite de nous gratifier à chacune de ses tournées à Oran d’un spectacle de haute facture, est venu encore confirmer cette saine tradition qui a tendance à s’enraciner au grand bonheur du jeune public. Pour l’occasion, le spectacle de la formation bélabbésienne, destiné aux enfants, et qui était à sa première sortie après la générale, était présenté par les jeunes pousses de l’école théâtrale de la Coopérative Eddik autour de Hocine Bensmicha, qui signait la mise en scène. Cette nouvelle version est une reprise d’un premier spectacle, de Kada Bensmicha, qui a été présenté en 1983 par des comédiens adultes qui ont chacun suivi des parcours divers. C’est en hommage à ces comédiens que «L’œuf bleu « a été retiré des oubliettes et repris avec un groupe de jeunes stagiaires de l’école, en guise d’exercice dramatique en vue d’évaluer leurs aptitudes artistiques.Le résultat est plus que satisfaisant. Les jeunes comédiens se sont acquittés convenablement de leur tâche démontrant que le groupe est entre de bonnes mains et recèle des talents avérés qui ne tarderont pas à s’affirmer sur la scène. «L’œuf bleu» relate l’histoire d’un lieu au fond d’une forêt où les animaux vaquent en toute quiétude à leurs occupations. Cette sérénité est brisée un jour d’éclipse par un incident très insolite, la présence d’un œuf bleu aux dimensions démesurées qui va troubler les habitudes des maîtres des lieux et rendre perplexes les plus érudits. De l’œuf sortira un oiseau à l’allure frêle et naïve mais qui, au fil du temps, se montrera agressif envers tous les habitants qui vont s’entraider pour mettre fin aux agissements du dangereux intrus. Une fable merveilleuse sur les bienfaits de la solidarité où Kada Bensmicha a su apporter une dose considérable de poésie et de magie par l’exubérance des costumes, des décors et des accessoires de scène, la chorégraphie et une musique appropriée, autant d’ingrédients qui ont su ravir l’attention d’un théâtre plein à craquer de jeunes bambins enchantés et comblés de bonheur qui ont curieusement suivi le spectacle dans un calme parfait. Rappelons que «L’œuf bleu», qui s’est distingué en 2005, lors du Festival Ayam Masrah Ettifl d’El Bayadh, sera présenté au cours de la semaine culturelle de Sidi Bel-Abbès à l’occasion de l’important événement ‘Alger, capitale de la culture arabe, 2007’.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)