Algérie

La commune de Bab Ezzouar



La commune de Bab Ezzouar
Bab Ezzouar est une commune algérienne issue du découpage administratif de 1984 située dans la banlieue Est d'Alger à une vingtaine de kilomètres.

C'est une ville composée de cités "dortoirs" construites successivement depuis la fin des années 1970 sur un ancienne pleine marécageuse. Elle n'a pas réellement de centre bien qu'elle accueille plusieurs administrations.

Elle est est entrain de devenir la quatrième commune d'Algérie par sa population après Alger, Oran et Constantine avec plus de 300 000 habitants [1] mais aussi la plus dense.

Histoire

Connue sous l'appellation de Retour de la chasse sous l'occupation française, il ne subsiste de cette époque que deux petits hameaux; un français le long de l'ancienne route nationale en direction de l'aéroport et un autre autochtone nommé Sid M'hamed en bordure d'autoroute derrière la Cité du 8 Mai 1945.

Urbanisme

La commune est composée de quatre unités urbaines distinctes que sont, la Cité du 8 Mai 1945 (Sorécal) située au nord de la rocade nord d'Alger, la Cité du 5 Juillet 1962 au sud, la Cité Tahar Rabia et la Cité El Djorf à l'ouest.

Plus récemment au nord-est de la commune face à la Cité du 8 mai 1945 s'est érigé un quartier résidentiel sauvage nommé Douzi s'étendant sur plus de 30 hectares sur le terrain agricole de l'ex ferme Mohamed Douzi.

Depuis 2001 un nouveau programme de l'Agence Nationale de l'Amélioration et du Développement du Logement (AADL) vois la construction de plusieurs nouvelles cités constituées de tours de 15 étages [2].

Équipements

Au cœur de ces cités se trouve l'université des Sciences et Techniques Houari Boumediène (USTHB) d'Alger qui accueille 27 000 étudiants, ainsi que plusieurs cités universitaires.
Un nouveau quartier d'affaires est en train de voir le jour autour de l'Hôtel Mercure et du siège du troisième opérateur de téléphonie mobile d'Algérie Nedjma. Il est situé à moins de 5 minutes de l'aéroport international d'Alger.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)