Algérie

L'information de proximité en question

La célébration de la Journée internationale de la liberté de la presse et d'expression a constitué l'occasion, pour la radio régionale de Constantine, d'organiser une rencontre-débat sur le thème de l'information de proximité à travers son forum hebdomadaire, axé autour des questions économiques et sociales de... proximité! Comme il fallait s'y attendre, le sujet du jour a provoqué l'afflux des gens de la presse et presque tous les titres étaient représentés, ceci d'autant plus qu'il y avait dans le studio, un plateau de choix et des invités de qualité, une donne qui incitait plutôt au débat. En effet, il y avait, à côté des journalistes, des universitaires enseignant dans le domaine et des juristes réputés, notamment Mme Baghdadi, avocate, qui dirige le bureau régional de l'Observatoire algérien des droits de l'Homme, et les professeurs Hamid Bouchoucha et N. Bouali, enseignants respectivement aux universités Mentouri et des sciences islamiques Emir Abdelkader, de Constantine. A noter, également, que même le wali de Constantine, M. Abdelmalek Boudiaf, à travers une intervention pré-enregistrée, est intervenu dans le débat pour apporter sa contribution dans la définition pratique d'une information de proximité et parler du rôle qu'elle peut jouer dans la formation de l'individu à la citoyenneté et afin de faciliter sa participation au règlement des problèmes de la communauté. On situe la problématique sur le terrain politique et on commença, tout d'abord, par défricher le champ juridique et, inévitablement, on a été amené à poser des questions sur la place du droit du citoyen à l'information, à la lumière des lois et règlements du pays, à commencer par la loi suprême, la constitution. A ce propos, Mme Baghdadi présenta et commenta les articles de loi consacrant la liberté d'expression et le droit du citoyen à une information régulière et authentique provenant, surtout, des institutions de l'Etat de droit. Puis les participants au forum se sont interrogés sur le rôle que peut jouer l'information de proximité ou l'information locale, dans la promotion de la citoyenneté et l'expression des aspirations de la population. En deuxième partie du débat, la question posée était: dans quelle mesure l'information de proximité peut-elle contribuer à la réalisation des équilibres dans le processus du développement global et mettre en lumière ses défaillances? Et à ce propos, les interventions des universitaires ont permis de situer le problème. L'un d'eux dira que l'information de proximité constitue une étape qualitative dans le processus de l'information nationale qui prend sa source dans la conception du développement local initié par le pouvoir central. Et dans ce schéma, le journaliste constitue un relais entre l'Etat et le citoyen. Les journalistes des organes de presse, gens de terrain s'il en est, ont enrichi les débats en parlant de leur expérience professionnelle et des problèmes rencontrés, notamment en ce qui concerne l'accès difficile aux sources d'information, la rétention de l'information institutionnelle, le respect de la déontologie qui passe par le respect des droits fondamentaux des personnes, la responsabilité du journaliste, etc. Comment accéder à l'information et la communiquer au citoyen? Comment faire en sorte que l'information serve le développement et rapproche l'administration du citoyen? Telle est la problématique qui s'est dégagée des débats au terme desquels les participants sont parvenus à la conclusion que la solution se situe dans la sphère juridique, en restant convaincus que l'information de proximité, qui est encore à ses premiers balbutiements, a besoin de l'intervention du législateur pour lui donner puissance et vigueur et en faire un véritable levier d'un développement local global et équilibré et conduirait à une avancée de la liberté d'expression dans notre pays.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)