Algérie - Revue de Presse

L?ENIE produira des panneaux solaires



Encouragée par l?expérience acquise dans le domaine proche de la fabrication de composants actifs (semi-conducteurs), l?ENIE se lancera prochainement dans la production de cellules et panneaux photovoltaïques. C?est ce qu?ont indiqué, hier, les responsables du département partenariat de l?entreprise des industries électroniques, qui espèrent démarrer le projet avant la fin du mois prochain. « Une stratégie en trois phases, approuvée par l?ensemble des spécialistes et candidats au partenariat avec ENIE, aboutira à la mise en place d?une « joint venture » (JVC) en 24 mois », précisent-ils. En ce sens, un protocole d?accord vient d?être conclu avec les espagnols d?Isofoton pour la commercialisation exclusive de leurs produits en Algérie et en Afrique du nord. Un éventuel partenariat entre ENIE et Isofoton dans le domaine de la production permettra, à coup sûr, de rentabiliser les investissements envisagés (24 millions de dollars) par la « reconversion de l?activité fabrication des semi-conducteurs vers la fabrication de cellules et panneaux photovoltaïques », révèle un rapport établi par le département partenariat. Le coût du projet est ainsi évalué à 24 millions de dollars, dont près de la moitié sera consacrée pour l?équipement de production « cellules » et « modules ». Le projet s?étalera sur une période de 5 années. « L?évolution de la production va passer de 6 MWc à 35 MWc durant la quinquennale, à compter de la production industrielle prévue pour janvier 2009 », notent les responsables de l?ENIE. 92% des investissements (dont 44% existants) seront réalisés durant la première année. Les investissements existants proviennent du fait que L?entreprise dispose d?une unité de fabrication de composants actifs (semi conducteurs), caractérisée par un process de haute technologie et qui doit être reconvertie vers la relance de l?activité photovoltaïque, signale-t-on. Un marché immense La production de l?énergie solaire a été lancée par l?ENIE, est-il rappelé, dans le cadre d?une coopération à titre expérimental avec la HCR (Haut commissariat à la recherche), en 1987, en produisant 200 KWc avec un rendement atteint, et confirmé par l?université de Berlin, de 12%. Il y?a lieu de savoir que le marché algérien est fortement demandeur de ce type d?énergie et ce, conséquemment à la promulgation des textes relatifs à la protection de l?environnement et à l?utilisation des énergies renouvelables. D?ailleurs, un vaste programme national d?électrification par le biais de stations solaires photovoltaïques est en cours d?exécution. La gendarmerie nationale, le ministère de la Défense nationale (MDN), le ministère des Travaux Publics, la Sonelgaz et les douanes algériennes constituent de potentiels clients pour les managers de l?ENIE. Le marché potentiel national des panneaux photovoltaïques se situe autour de 100 MWc pour les 5 années à venir, selon les estimations. Pour rappel, l?ENIE a été créée le 1er novembre 1982, suite à la restructuration de l?entreprise mère SONELEC. Le passage à l?autonomie s?est effectué en Mars 1989, érigeant l?entreprise en société par actions. Employant actuellement 2 650 agents et cadres dans ses différents domaines d?activité, l?entreprise de l?électronique grand public ambitionne de se maintenir parmi les grands fabricants en Algérie pour un marché national qui dépasse les 500 000 TVC et 1 000 000 appareils audio/an.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)