Algérie

L?Asca au service de la jeunesse


La première de l?académie de la société civile algérienne (Asca) à Constantine a été un succès. L?Asca a voulu imprégner les mentalités locales en investissant d?emblée un thème porteur, qui est celui de la jeunesse. A travers les différentes interventions, l?accent a été mis sur l?importance de jeter un regard nouveau, protecteur, mais non étouffant sur une jeunesse à la recherche de repères. Les propos de Ahmed Chenna, président de l?Asca, sont révélateurs, car il dira en substance : « Il est désolant, aujourd?hui, que jeunesse rime avec terrorisme, harraga et suicide. Sans démagogie aucune, il est important de souligner que la politique actuelle envers la jeunesse est un échec. A travers notre séminaire du jour, nous poserons plus de questions que nous ne donnerons de réponses, mais nous voulons jeter les jalons d?une nouvelle donne, à travers laquelle notre jeunesse pourra de nouveau respirer la gaîté et l?insouciance ». Même constat chez le docteur Mehsas, responsable local de l?Asca, qui dira :« La jeunesse, ce qu?il y a de plus important de notre société, souffre à cause de l?incompétence de ses aînés ». En marge des travaux de l?Asca, cette dernière a honoré le chahid Zighoud Youcef, en présence de sa fille, de même que Messaoud Boudjeriou à travers son épouse. Mohamed M?haïa, ancien secrétaire de la mairie de Constantine et fondateur de la ligue régionale de football, et Mohamed Arbaoui, ancien P/APC de la ville dans les années 1970 ont reçu aussi les honneurs de l?Asca.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)