Algérie

L?art en deuil


DECES DE SERGE REGGIANI ET SACHA DISTEL L?adieu aux poète et crooner Deux artistes français de talent se sont éteints, jeudi, comme s?ils s?étaient donné rendez-vous pour tirer leur révérence, en ulitime duo pour la postérité, pour l?éternité. Auteur, interprète, comédien et peintre, Serge Reggiani est décédé d?un arrêt cardiaque, à l?âge de 82 ans, chez lui, dans son domicile parisien, et Sacha Distel, le crooner et non moins guitariste émérite de jazz, dont la mort est survenue à l?âge de 71 ans à Rayol-Canadel-sur-mer (Var). Sans le paraphraser le beau Serge... Reggiani, il est mort le poète ! Il avait chanté Le Barbier de Belleville, Ma Liberté, Les Loups, Le Déserteur. Taquinant les Muses, interprète classique de la chanson française et surtout illustre chanteur à textes, il avait célébré Jacques Prévert, Charles Baudelaire, Guillaume Appolinaire, avec la chanson-titre Sarah, et aussi Boris Vian. Ayant plusieurs cordes à son arc, voire art pas du tout mineur, Serge Reggiani avait un violon d?Ingres. Il excellait sur le grand écran. Il demeurera l?acteur respecté par ses pairs. Celui qui aura campé des rôles sous la direction de Louis Daquin (Le Voyageur de la Toussaint, 1942), Marcel Carné (Les Portes de la nuit, 1947), André Cayatte (Les Amants de Veronne), Georges Clouzot (Manon, 1948), Max Ophuls (La Ronde, 1950), Jean-Pierre Melville (Les Doulos, 1962), Luchini Visconti (Le Guépard, 1964), Jacques Becker aux côtés de Simone Signoret (Casque d?or), Costa Gavras (Compartiments tueurs, 1965), Claude Sautet (Vincent, François, Paul et les autres, 1974) ou encore avec Ettora Scola (La Terrasse, 1986). Ainsi, Serge Reggiani déploiera un envol artistique empli d?authenticité, d?humanisme et de dramaturgie chorale. Ce qui fait de lui un monstre sacré de la chanson française pur jus, loin de celle caricaturale, voire kitsh chanson populaire de variétés. A ses moments perdus, Serge Reggiani s?adonnait à une autre passion : la peinture, une autre expression, encore une fois artistique, faisant de lui un homme orchestre croquant la vie à travers un trait éclectique. Marqué par les vicissitudes de la vie, Serge Reggiani sombrera dans l?alcoolisme à l?issue de la tragique disparition de son fils, Stéphane, en 1980. Il avait publié, en 1999, un ouvrage autobiographique Les Adieux différés. La mort de Sacha Distel a été aussi une onde de choc non seulement ressentie en France, mais aussi dans les pays anglo-saxons. Le gentleman charmeur, le protégé d?Henry Salvador et Juliette Greco, l?auteur des succès fous comme Scoubidou, Oh quelle nuit, La Belle Vie reprise par Frank Sinatra et Tony Bennett.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)