Algérie

L'approfondissement de la démocratie et les réformes politiques initiées en Algérie appréciés par les chefs d'Etat


L'approfondissement de la démocratie et les réformes politiques initiées en Algérie appréciés par les chefs d'Etat
ABEBA - L'approfondissement de la démocratie et les réformes politiques initiées en Algérie ont été appréciés par les chefs d'Etat africains lors de la présentation du rapport d'étape sur le Programme d'action national sur la gouvernance devant le Forum des chefs d'Etat et de gouvernement du Mécanisme africain d'examen par les pairs (MAEP), a indiqué samedi à Addis Abeba le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel.
"Les avancées remarquables dans le domaine de l'approfondissement de la démocratie avec les réformes initiées par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, ont été appréciées et ont retenu l'attention des chefs d'Etat qui ont demandé une large diffusion du rapport de l'Algérie", a indiqué M. Messahel dans une déclaration à la presse.
Le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, représentant du président de la République aux sommets du NEPAD, du MAEP et de l'Union africaine, avait présenté dans la matinée le rapport d'étape sur le Programme d'action national sur la gouvernance en Algérie devant les membres du MAEP.
M. Messahel a fait savoir que les chefs d'Etat africains membres du MAEP ont "apprécié" le fait que l'Algérie figure parmi les premiers pays africains accordant une "plus grande" importance au rôle de la femme, laquelle s'était exprimée de manière "éclatante" lors des élections législatives du 10 mai 2012.
Selon le ministre, les membres du MAEP ont également "apprécié" les politiques initiées en faveur de la jeunesse et les percées enregistrées dans le domaine de la lutte contre le chômage, à travers les dispositifs et mécanismes mis en place par l'Etat dans le cadre de l'emploi des jeunes.
La politique sociale, à travers le logement, a également intéressé les membres du MAEP, qui ont salué les grands efforts consentis par l'Algérie dans ce domaine de même que les efforts de l'Etat concernant les grandes réalisations en matière d'infrastructures.
Le dialogue entre l'Exécutif et les parties prenantes, qu'elles soient de la société civile ou de la sphère économique, a également retenu l'attention des chefs d'Etat et des participants au Forum du MAEP, a ajouté le ministre.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)