Algérie

Khalil Sakhri. Président du Club scientifique de la faculté des sciences médicales, Sétif


« Le concours vise à créer un noyau de chercheurs africains » Avec le premier concours africain de l?étudiant en médecine et du jeune médecin, le Club scientifique de la faculté des sciences médicales de Sétif espère inciter les jeunes à se tourner vers la recherche. Le délai pour déposer les candidatures est prolongé jusqu?au jeudi 10 avril.  Quel public visez-vous avec ce concours ?  Tous les étudiants en sciences médicales et les jeunes praticiens de toutes nationalités africaines, dont l?âge ne devra pas dépasser 35 ans. Ils sont invités à présenter leurs travaux de recherches sur toutes les questions de santé. L?objectif du concours étant de générer l?idée de faire de la recherche médicale. Nous aimerions créer un noyau de jeunes chercheurs qui serait le premier en Afrique. Aujourd?hui en Algérie, tous les étudiants se tournent vers des spécialités pour exercer en tant que médecinsBANK mais très peu se consacrent à la recherche, une activité délaissée.  Combien avez-vous collecté de projets ?  Nous avons pour l?instant 147 travaux algériens et 24 en provenance de l?étranger. Des Africains dans des centres de recherches américains ont par exemple séleActionné quelques dossiers.  Quand connaîtra-t-on les lauréats et quel sera leur prix ?  Dix gagnants cinq étudiants, cinq médecins seront choisis par un comité de lecture composé par d?éminents professeurs, sous l?égide du recteur de l?université et du doyen de la faculté de médecine. L?annonce des noms des lauréats sera faite à la fin du mois d?avril. Par ailleurs, ils seront récompensés le dimanche 18 mai. Le premier prix remportera une bourse pour partir en Italie, à l?université de Catane. Il gagnera aussi, comme les neuf suivants, d?un voyage à l?étranger, d?une somme d?argent, d?un ordinateur portable et d?une formation de perfectionnement à la recherche à l?université de Sétif. Rens. sur : www.club-scientifique.setif.org
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Très bonne initiative à encourager
- Alger
18/04/2008 - 1178

Commentaires