Algérie

Khaled Merzouk : Une vie au service du patrimoine

Khaled Merzouk : Une vie au service du patrimoine


Il a hérité de ses ancêtres, les Marazika (illustre famille d'oulémas), cette soif jalouse de protéger le patrimoine national. Khaled Merzouk, 92 ans, est l'auteur de 11 ouvrages dont «L'itinéraire d'un chef de meute», «Le réveil du nationalisme culturel de 1907 à 1939», «Les martyrs de la révolution de novembre 1954 de la wilaya de Tlemcen», «Messali Hadj et ses compagnons à Tlemcen», et travaille actuellement sur deux autres ouvrages «L'élite tlemcenienne, moteur de la révolution» et «Tlemcen est la colonne vertébrale de la révolution algérienne».Un homme prolifique que ni l'âge, ni les vicissitudes de la vie n'empêchent d'écrire. «C'est comme si j'avais une mission de perpétuer, de protéger notre patrimoine. Ecrire, c'est vivre», nous confie-t-il avec conviction. A 10 ans, il intègre les scouts musulmans algériens sous la direction de l'exilé politique Driss Rostane dont il parle avec passion et fierté. Elève de l'illustre Dar El Hadith et étudiant de l'université populaire en 1952, M. Merzouk activera efficacement au parti PPA/MTLD et militera avec toutes ses tripes au mouvement de libération nationale. Il connaitra le refuge politique au Maroc avant de retourner à la mère patrie en 1962.Une existence riche en événements et en rebondissements, source de son inspiration. «Ma frustration, c'est de me rendre compte que la génération actuelle n'est pas portée sur la lecture», lance-t-il, un soupçon de regrets. «Nos livres ne sont pas toujours lus, par la faute, aussi, d'une diffusion quasiment inexistante, surtout concernant les ouvrages d'histoire, comme si quelque part, on ne veut pas apprendre notre histoire à la génération actuelle et à celles du futur», enchaîne-t-il, toujours avec le même ton amer. Qu'importe, ce n'est pas pour autant que cet «homme bibliothèque» s'arrêtera de servir le patrimoine national.

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.

email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)