Algérie

Kenadsa


Mort suspecte sur un chantier Dimanche matin, vers 11 heures, un citoyen qui passait près du chantier de construction de la nouvelle unité de la protection civile de Kenadsa a signalé à deux manœuvres affairés, derrière un mur, que leur coéquipier gisait inanimé de l’autre côté, sur le trottoir. Les secouristes de la protection civile appelés par téléphone évacuèrent rapidement la dépouille de Boudjemaâ, âgé de 62 ans et originaire de la wilaya d’El Bayadh, vers l’hôpital de Kenadsa. Une équipe formée d’agents de la police judiciaire, de ceux du service de l’identité, du médecin légiste et du procureur de la République s’est déplacée de Bechar vers Kenadsa, distante de 18 km. D’après les premiers témoignages de l’inspecteur du travail que nous avons contacté par téléphone, tout semble indiquer que le malheureux a été victime d’un infarctus du myocarde; toutefois, le médecin légiste a déclaré, sur place, qu’il procèderait à l’autopsie du cadavre avant de se prononcer sur l’origine du décès. Une enquête policière a été ouverte pour déterminer les causes de cette mort suspecte.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)