Algérie - Revue de Presse

JSK 4 - CSC 1



Les Kabyles en roue libre Arbitrage : Mansouri, Naceri, Benabou. Buts. : Berguiga (9?, 28? et 76? sp) JSK. Guehche (43?) CSC. Averts. : Medjoudj et F?nier (CSC). JSK : Gaouaoui, Raho, Zazou, Hebri, Zafour, Meftah (Djoder), Belkaïd (Douicher. L.), Mezouar, Bendahmane, Berguiga (Belhadj), Endzenga. Entrs. : Coste et Aouis. CSC : Bensahnoun, Chouieb, Sedrati (Kouchène), Guehche, Zerdia, Maïza, Derahi, Saïbi (Belaïnine), Medjoudj, Betouaf (F?nier), Ouachem (Messouanga). Entr. : Slimani. Les Kabyles, qui ont récupéré les « bannis » africains, se sont bien ressaisis face au CSC de Slimani. Ils en voulaient tellement que dès les premiers instants du match, ils avaient pris à la gorge leurs adversaires qui, acculés, avaient fini par céder, alors que l?on ne jouait que la 9e. Une action collective amorcée à partir de l?arrière-garde a été ponctuée d?un centre de Raho sollicitant à point nommé Hamid Berguiga qui, après une longue disette, venait de renouer avec les filets adverses et la joie du buteur. Cette ouverture du score a eu le mérite de décrisper les locaux. Ces derniers libérés par cette réalisation précoce resserreront davantage l?étau sur cette équipe du CSC débordée de toutes parts. Les défenseurs constantinois avaient beau tenter de dégager le ballon sans réussir pour autant à éloigner le danger qui sans cesse revenait dans leur camp sous l?impulsion de Belkaïd et Mezouar. Ce dernier après avoir fixé son vis-à-vis adressera un beau centre au second poteau où était embusqué Berguigua qui au prix d?un beau heading piqué doublera la mise (28?). Le break étant fait alors que la demi heure n?était pas encore consommée, les Kabyles dérouleront et géreront la partie selon leur bon-vouloir en réussissant même un troisième but par l?entremise d?Endzenga bien servi par son comparse Berguigua qui venait de s?infiltrer dans la défense adverse (36?). Les locaux lèveront un peu le pied et laisseront le champ libre aux visiteurs qui sont parvenus à niveler la marque à deux minutes de la pause. Au retour des vestiaires, la partie avait beaucoup baissé d?intensité, voire sombré dans la morosité, entre des Constantinois qui ont montré leurs limites offensives avec ces contre-attaques rapidement avortées et des Kabyles soucieux de préserver l?essentiel, à savoir la victoire non sans réussir à lui donner un peu plus d?ampleur avec ce penalty longuement contesté par les camarades de Bensahnoun que Berguigua, encore lui, ne s?était pas fait prier pour l?exécuter victorieusement et inscrire par là son second had-trick de la saison après celui réalisé face au MCA.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)