Algérie

JS Saoura : Toutes les conditions réunies pour un bon départ


Les choses sérieuses ont commencé pour la JS Saoura qui devra entamer sa grande première en Ligue 1. Afin de mettre tous les atouts du côté de son team, le président Mohamed Zerrouati, avec la collaboration des autorités locales, notamment le wali et l'APC de Bechar, n'a pas lésiné sur les moyens pour monter une équipe capable de représenter dignement la région du Sud.
Pour le staff technique, la direction de la JS Saoura, après de nombreux contacts avec des entraîneurs locaux et étrangers, a préféré Hadjar Cherif, le driver témouchentois, qui répond au profil recherché pour créer l'indispensable complémentarité au sein du staff technique, avec Belhafiane et le DTS Larbi Belaïd. Pour ce qui est de la préparation, les gars de la Saoura ont entamé la reprise selon un programme de travail établi par l'entraîneur Hadjar. Ainsi, trois stages sont prévus. Le premier aura lieu à Témouchent, le second est prévu du 1er au 15 août à Casablanca et qui sera ponctué par des matches amicaux contre des formations marocaines et le troisième regroupement devra avoir lieu à Alger du 16 au 30 août prochain. Selon le président Zerrouati, les joueurs adhèrent à la ligne de conduite de la direction, tout en soulignant que «le groupe est assimilable à une véritable famille» surtout que les nouveaux se sont bien intégrés, ce qui les pousse à se surpasser, avant d'entamer le championnat, le premier de toute l'histoire du football du Sud en Ligue 1. L'objectif du club la saison prochaine, selon ses responsables, sera de «se maintenir parmi l'élite», et pour ce faire, le président de la JSS mise sur une bonne préparation d'intersaison et un recrutement bien étudié et en fonction de plusieurs paramètres. De nombreux nouveaux joueurs visant à renforcer l'équipe pour réaliser l'objectif ont été engagés. Il s'agit du keeper Farès (ex-CRT), Oughlis (RCK), Benkadar (OMA), Daouadj (RCR), Tabal (WAT), Addadi (MCS), Merbah (NAHD), Mezraoui (JSMC), Sebihi (ASK) et les deux Ivoiriens Sako et Kongston en attendant les Boussaïd et Madi (NAHD) qui devaient en principe signer hier. «Nous avons entamé l'opération de recrutement, en ciblant quelques joueurs d'expérience et de qualité technique qui vont nous aider à nous maintenir parmi l'élite et également assurer l'avenir en misant sur la stabilité», dira le président. Ce qui signifie qu'à Bechar, une nouvelle ère a déjà commencé pour sortir cette région de sa léthargie. Le président Mohamed Zerrouati et ses proches collaborateurs sont déterminés à mettre tout en 'uvre pour réussir ce grand défi, comme en témoignent les travaux de réaménagement du stade communal de Béchar avec la prochaine pose d'une pelouse synthétique, 5ème génération, et l'extension des tribunes pour une capacité de 30.000 places.
En somme, Chérif Hadjar, le nouveau coach, et ses joueurs sont investis d'une lourde responsabilité d'autant plus qu'ils disposent de tous les moyens pour répondre à l'attente du merveilleux public de la Saoura et de la confiance placée en eux par la direction.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)
Nous espérons un bon départ pour les "gazelles" bon courage...
mosefa - béchar, Algérie

19/07/2012 - 36189

Commentaires