Algérie

Jijel Des ambulances pour les hôpitaux

Neuf ambulances, soit trois par secteur, ont été distribuées tout récemment aux trois secteurs sanitaires de la wilaya de Jijel. En effet, les secteurs sanitaires de Taher, d'El-Milia et de Jijel ont bénéficié de ces véhicules grâce à l'effort et l'apport financier de la DSP qui a pris l'initiative de doter ces secteurs relevant de sa compétence de ces ambulances. Cette initiative a d'ailleurs été bien accueille, aussi bien par le personnel de santé que par les responsables en charge de ces structures de santé qui voient ainsi leurs parcs roulants se renforcer par ces ambulances au bénéfice des malades fréquentant ces hôpitaux. Par ailleurs, et dans le cadre de la préparation de la mise en application du nouveau découpage sanitaire décidé par le ministère de tutelle pour la création, en plus des établissements publics hospitaliers (EPH), des établissements publics de santé de proximité (EPSP), le siège appelé à abriter l'EPSP de Sidi Marouf a été retenu par les responsables de l'établissement sanitaire mère, en l'occurrence, le secteur sanitaire d'El-Milia. Ce siège, situé au centre-ville de Sidi Marouf est déjà en phase d'équipement avant que cet EPSP ne prenne en main, au 1er janvier prochain, la gestion d'une manière autonome de l'ensemble des structures sanitaires de base relevant jusque-là de la compétence du secteur sanitaire d'El-Milia. Que se soit des centres de santé, des polycliniques ou des salles de soins situés dans l'espace territorial des neuf communes relevant de ce secteur, ces structures vont désormais être gérées par cet EPSP à la faveur de l'entrée en vigueur de la décision du ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, au 1er janvier prochain. Toutefois, cette décision ministérielle de créer un seul établissement public de santé de proximité pour tout l'ensemble des communes dépendant actuellement du secteur sanitaire d'El-Milia, qui a toujours couvert les besoins en matière de santé d'une population dépassant les 200.000 habitants, a été jugée comme une mesure injuste, par les revendications de cette population. Dans ce sillage, des lettres de protestation et des pétitions signées par les syndicats, les associations de quartiers et de malades ont été adressées au MSPRH pour l'amener à revoir sa décision, d'autant plus, a-t-on fait de remarquer, qu'à la faveur du même découpage, les secteurs sanitaires de Jijel ont bénéficié respectivement de trois et de deux EPSP. Les signataires de ces pétitions espèrent toujours que le ministère de tutelle accède à leur revendication en dotant dans le cadre de ce découpage, l'actuel secteur sanitaire d'El-Milia, au vu de la population dont il couvre les besoins en matière de santé dans un vaste espace géographique, d'au moins un deuxième EPSP.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)