Algérie

INTEMPERIES Crues, inondations et routes bloquées

Les accidents de la routes qui se sont produits au cours desdernières 24 heures ont fait 8 morts et 11 blessés dans les wilayas d'Alger,Oran, Batna, M'sila, Aïn Defla, Djelfa, El-Bayadh, Relizane, Biskra et Béjaïa,selon un bilan de la protection civile. Les dégâts matériels engendrés par lemauvais temps qui a affecté ces derniers jours plusieurs régions du pays sontaussi importants. Les effondrements, les inondations et les débordements desoueds ont isolé plusieurs localités du Centre et de l'Est et détruit leshabitations de plusieurs familles. La situation s'est aggravée davantage par le nombre important deroutes nationales, chemins de wilaya et chemins non classés coupés à lacirculation. Selon le point de situation du réseau routier établi durant lajournée d'hier par la gendarmerie nationale, les routes nationales 01, 61, 15,30, 33, 26, 12, 84 et 44 ont été bloquées par la neige, les inondations de lachaussée, débordements d'oueds ou glissements de terrain. Dans la wilaya de Blida, la route nationale reliant Blida et Médéaà hauteur de oued Chiffa a été coupée suite au débordement de oued Chiffa etcelle reliant les communes de Chebli et Sidi Moussa demeure coupée suite àl'inondation de la chaussée. L'oued Soummam a débordé au niveau de la routenationale reliant Béjaïa et Tizi Ouzou à hauteur de la ferme Merkhouf, communede Oued Ghir, alors que l'oued Iloula a débordé au niveau du chemin communalnon classé reliant les communes d'Akbou et Aït Rzine. La même source a relevéen outre la présence de neige au niveau des tronçons routiers reliant Béjaïa etTizi Ouzou au col de Chelata, commune d'Akbou, et ceux reliant Bouira et TiziOuzou au col de Tirourda dans les communes d'Aghbalou et d'Abi Youcef, et aulieu-dit Tizi N'Koulal, commune de Saharidj. Des glissements de terrain ontaussi été enregistrés sur les axes routiers entre Bouira et Tizi Ouzou ausommet de Tikjda, commune d'El-Asnam, ainsi qu'au niveau des chemins nonclassés entre les communes de Guerrouma et village Aïn Beïda, au lieu-ditAhnif, et celui reliant la commune d'El-Mokrani au village Zaouïa et au douarOuled El-Hadj. Deux autres glissements de terrain ont été signalés dans lawilaya de Aïn Defla au niveau du chemin communal non classé de la communed'Arib et du douar Sidi Ameur, et celui reliant ce denier douar à Oued El-Had.Des inondations de la chaussée ont été également enregistrées dans la wilaya deGuelma au niveau des chemins reliant les communes de Oued Fragua et Chihani(El-Tarf), et Bordj Sabat et Ben Badis (Constantine). Les interventions de laprotection civile se sont poursuivies hier encore au niveau de la wilaya deTizi Ouzou dans les communes de Draâ Ben Khedda, de Bouzguène, de DraâEl-Mizane et de Larba Nath Irathen qui ont enregistré des inondations etépuisement des eaux pluviales. Même situation dans la wilaya de Boumerdès, dansles communes de Baghlia et de Bordj Menaïel, ainsi que la wilaya de Bouira,dans les communes de Aïn Aloui et de Sour El-Ghozlane. Dans la wilaya de Blida,un pont s'est effondré près de Chebli. Il s'agit d'un pont qui a été interdit àla circulation à partir du vendredi dernier. Dans la wilaya de M'sila, dans lacommune de Sidi Aïssa, les agents de la protection civile ont secouru 5personnes encerclées par les eaux de oued Ben Dhiab. Dans la wilaya de Annaba,dans la commune d'El-Hadjar, il y a eu inondation à la cité 300 logements et àla cité 40 logements. Dans la wilaya de Guelma, commune de Guelma, les agentsde la protection civile ont procédé à l'épuisement des eaux pluviales dans lescités Malika Bouzit, 19 juin El Mounaourat et cité Ben Souilah. Dans la wilayade Constantine, les interventions de la protection civile ont été nécessairesdans plusieurs endroits de la ville, au niveau du pont, notamment, qui donneaccès à la ville de Béni Hamidène, à proximité à des locaux de la gardecommunale, qui a été inondé par la montée des eaux. Mais le danger était plusgrand dans la ville de Constantine où, nous précise-t-on, plusieurs vieillesmaisons menacent de tomber en ruine tant les eaux de pluie ont provoqué desdégâts. Dans la wilaya d'El-Tarf, les routes ont été coupées et les quartierset cités administratives ont été encerclés par les eaux. Des oueds ont débordéet inondé la RN 84 entre Dréan et Besbès, au lieu-dit Kef Mourad où les eaux deoued Seybouse empêchent toute circulation routière. Même chose sur la RN 16 oùau PK 22 entre Chebaïta et Dréan, les eaux de oued Sebaa sont passéespar-dessus la route. Les services de la protection civile ont dû intervenirplusieurs fois pour venir en aide aux familles en détresse dans les zones etquartiers qui risquent d'être inondés tels que Djenane Echark à Dréan oùl'école primaire a été obligée de fermer les portes, Benamars à Echatt, BenM'hidi, Chebaïta Mokhtar et Zerizer. Dans la wilaya de Skikda, les pluiesdiluviennes qui se sont abattues sur la région de Azzaba, dans sa partie sud,ont engendré d'importantes crues et bloqué la RN 44 qui a été submergée par leseaux du oued Fenka. Ces inondations ont carrément isolé Azzaba de Skikda. Lacirculation n'a été rétablie que dans l'après-midi.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)