Algérie - Revue de Presse

Intempéries



Des localités isolées Le thermomètre est une fois de plus descendu au-dessous du zéro, du côté des Hauts-Plateaux sétifiens, perchés à 1000 m d?altitude. Hier, le mercure a oscillé entre 1°C et -4°C. Ainsi, toute la région de l?antique Sitifis a été recouverte d?un manteau blanc d?une épaisseur de plus de 50 cm à Amoucha, Tachouda, Guenzet, Beni Ouartilane et dans beaucoup d?autres contrées de la wilaya. Ces averses ne s?estomperont, selon Kamel Boulahia, des services de la météo, qu?à partir de samedi prochain. D?après notre interlocuteur, cette baisse de la température est la conséquence d?une dépression qui vient d?Italie. Cette dernière facilite, dit-il, les perturbations climatiques. La neige continuera à tomber sur les zones situées à 500 m d?altitude, et ce, par intermittence. Ces précipitations, les troisièmes en un court laps de temps, ont une nouvelle fois perturbé la circulation routière. Les réseaux des bourgades du nord de la wilaya sont les plus touchés. Les CW137 (Babors-Aïn El Kebira), 54 (Bouandas-Bousselam), 90 (Bouandas-Aït Tizi), 63 (Bougaâ-Maoklan) étaient par des endroits difficiles d?accès et dans d?autres, tout simplement coupés. La RN9 (B) Sétif-Aïn El Kebira était, au lieudit Zaïri, fermée. Tout comme la RN76 reliant Hammam Guergour à Bordj Bou Arréridj, coupée elle aussi au niveau de Guenzet qui a, à l?instar de nombreuses localités, souffert des dernières intempéries. Ces dernières ont freiné, hier matin, l?activité sociale et économique de la wilaya. Le verglas a empêché travailleurs et élèves de rejoindre le travail et les bancs d?école à l?heure prévue. Les conditions climatiques exécrables sont la cause de l?annulation du vol Alger-Sétif. A cause de la mauvaise visibilité, des nuages bas et de l?impraticabilité de la piste, l?avion qui devait ramener le ministre du Tourisme à Sétif pour présider un séminaire régional, s?est inscrit aux abonnés absents.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)