Algérie

Inhumé jeudi à Skikda : Décès de l'ancien ministre Maghlaoui

Après une longue maladie, Mohamed Maghlaoui, ancien ministre des Transports, est décédé jeudi 07 mai 09 à Alger, il était âgé de 65 ans. Son inhumation a eu lieu le même jour au niveau du cimetière de Fil Fila, son village natal, juste après la prière d'El Asr.

De nombreuses personnes, entre parents et amis ainsi que des personnalités parmi lesquelles Abdelaziz Belkhadem, ministre d'Etat représentant personnel du président de la République, Mohamed Ali Boughazi, conseiller à la présidence de la République, les ministres Abdelmalek Sellal, El Hachemi Djiar, Amar Tou et Noureddine Moussa, le wali de Skikda M. Tahar Melizi et certains walis de l'Est du pays, ont pris part à la cérémonie d'inhumation. Auparavant, la dépouille du défunt a été transportée à l'hôtel de ville pour quelques heures, un hommage que la ville a voulu lui rendre. Au cimetière de Fil Fila, le responsable du bureau de wilaya du RND a prononcé l'oraison funèbre durant laquelle il s'est étalé sur les grandes qualités humaines et le parcours professionnel du défunt consacré au service de l'Etat.

Né à Skikda le 5 mai 1944, Mohamed Maghlaoui est diplômé du HEC de Montréal, une école de gestion de renommée internationale. Directeur de la société nationale de sidérurgie de 1976 à 1981, il devient par la suite directeur général de Realsider. De 1987 à 1990, il siège à l'Assemblée populaire nationale (APN) comme député de Annaba, avant d'être nommé, en 1991, ministre délégué au logement. En 1992, il occupe le poste de wali général d'Alger, puis il est nommé ministre de l'Habitat en 1993. En 1997, il est élu député de la wilaya de Skikda et président de la commission de la défense nationale et du groupe parlementaire du Rassemblement national démocratique (RND) à l'Assemblée. Il quitte le Parlement en 1999 pour entrer de nouveau au gouvernement où il a occupé le poste de ministre des Postes et des Télécommunications. Le dernier portefeuille qu'il a occupé (2004-2008) est celui de ministre des Transports, poste qu'il sera contraint de quitter en raison de sa maladie.






Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)