Algérie

Industrie


40 PME-PMI mettent la clé sous le paillasson Selon des sources proches de la direction de la PME-PMI, pas moins de 40 petites et/ou moyennes entreprises ont baissé le rideau dernièrement pour différentes raisons, note-t-on. Certaines d?entre elles ont changé d?activités, mais d?autres ont tout simplement mis la clé sous le paillasson. Parmi les motifs ayant conduit à l?abandon, l?on évoque notamment la concurrence trop forte exercée par les produits d?importation qu?on dit de qualité inférieure mais nettement moins chers par rapport à ceux fabriqués localement. D?autres mettent en cause le manque de commodités au niveau des zones industrielles et d?activités et leur enclavement (voirie et réseaux divers) qui n?incitent guère la venue des clients pour s?approvisionner auprès de ces manufactures. Les mêmes sources ont signalé que plus de 600 petites et moyennes entreprises ont vu le jour durant l?année 2007 et que parmi les quelque 14 000 dossiers de création déposés au niveau des différentes structures concernées de la région d?Oran, seulement 27 micro entreprises ont été créées récemment par de jeunes opérateurs disposant d?une formation dans différents domaines, d?autres semblent encore hésiter pour des raisons multiples. Mise en garde Devant cette situation, la direction de l?Industrie et des PME-PMI met en garde les entrepreneurs qui refusent de lancer leur projet sous prétexte que les zones industrielles manquent de commodités, notamment ceux affectés à la zone de Hassi Ameur où ce n?est pas le cas. Là où les VRD existent, certains nouveaux opérateurs invoquent l?isolement de la zone, ce qui découragerait, selon eux, les éventuels clients. Selon certains, pareilles difficultés ont conduit à l?échec du programme national de développement du dispositif visant la création de petites et moyennes entreprises. On signale, par ailleurs, que 134 PME-PMI ont été approuvées dans le cadre du MEDA, tandis que d?autres micro entreprises ont été déclarées éligibles dans la wilaya d?Oran, auxquelles l?Etat consacre 1 milliard de dinars par an.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)