Algérie

Ils réclament la réouverture du bloc administratif et du restaurant


Des étudiants de la C.U. 1000 lits bloquent la circulation La cité universitaire des 1000 lits prise en otage depuis un mois par un groupe d’étudiants, affiliés à l’ONEA, qui a imposé la fermeture du bloc administratif et interdit aux fonctionnaires d’y accéder, des dizaines d’autres étudiants se déclarant sans obédience politique ou syndicale ont décidé de réagir. Pour faire valoir leurs droits, ils ont, samedi passé, bloqué la circulation sur la route menant d’Oran à Es-Senia pendant un peu plus d’une heure, entre 17 h 30 et 18 h 45. Le service d’ordre étant intervenu, ces étudiants se sont dispersés dans le calme. Approchés, leurs représentants nous ont déclaré «Nous n’appartenons à aucune organisation politique ou syndicale. Nous sommes à Oran pour nos études et refusons d’être pris en otages par des organisations estudiantines. Nous avons demandé aux forces de l’ordre de faire connaître nos revendications, à savoir, la réouverture du restaurant, celle de l’administration et l’amélioration de l’ordinaire». Pour rappel, cela fait près d’un mois que les étudiants affiliés à une organisation estudiantine ont fermé le bloc administratif. Nos sources rapportent que le restaurant de la cité est, lui aussi, fermé depuis un mois.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)