Algérie

« Il y a conscience de la nécessité de changer »

« Il y a conscience de la nécessité de changer »
Le cahier de charges de l'ENTV ne freine pas son évolution. C'est ce qu'a affirmé le ministre de la Communication, Hamid Grine, au forum du quotidien Liberté. « Le DG de cette entreprise est conscient de la nécessité de changer », a-t-il ajouté. Selon lui, la première contrainte qui freine son évolution est le nombre de travailleurs estimé à 4.000 dont un quart de journalistes et créateurs. Cette situation a fait que la masse salariale représente 110% de son chiffre d'affaires. « C'est une grosse machine qu'ont héritée les directeurs », a-t-il estimé.


Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)