Algérie

Il tue sa femme d’un coup de couteau

L’accusé écope de 20 ans de réclusion Le tribunal criminel de la Cour d’Oran a condamné, hier, A.Z.A., accusé d’homicide volontaire avec préméditation à la peine de vingt années de réclusion criminelle. Le 19 février de l’année passée, à El-Hassi, une femme a été mortellement attaquée à l’arme blanche alors qu’elle descendait du bus. L’homme qui l’a accostée lui a porté un coup au niveau de l’abdomen. Le temps d’être évacuée, la malheureuse a rendu l’âme. Une enquête a été ouverte pour déterminer les tenants et aboutissants de ce drame. Il s’est avéré que l’auteur du crime n’est autre que l’époux de la victime. Arrêté, le mis en cause ne niera pas son acte et expliquera son geste par une question d’honneur. Etant religieusement marié à la victime, depuis dix années, le prévenu expliquera que sa femme avait changé et ses sorties se faisaient plus fréquentes et entourées de mystère. Le mis en cause a expliqué, également, qu’il a essayé d’en discuter avec elle mais qu’elle ne voulait rien entendre. Appelé, hier, à la barre, le mis en cause, encore sous le choc après une année après le déroulement des faits, bredouillera des phrases à peine perceptibles. Lorsque le magistrat de l’audience lui demandera pourquoi a-t-il agi, le prévenu dira, simplement, que c’est une question d’honneur. «Votre honneur, dira le prévenu, on ne badine pas avec ces choses chez nous. Outre la défunte, j’ai une première épouse et des enfants d’un certain âge». Lors de son réquisitoire, le représentant du ministère public reviendra sur l’acte et dira que l’inculpé n’a pas agi impulsivement comme il le prétend. Il a prémédité son acte puisqu’il a attendu sa victime pendant un long moment avec un couteau qu’il tenait caché pour commettre son acte. Il requiert la perpétuité à l’encontre de A.Z.A. La défense n’aura d’autres alternatives que de plaider les circonstances atténuantes pour son mandant. Au terme des délibérations, le mis en cause a été condamné à la peine de vingt ans de réclusion. Hasna Y.
Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)