Algérie

Il n?y a pas eu d?arguties


De mémoire de Annabi, jamais une assemblée populaire de wilaya n?a été aussi médiocre que l?actuelle, à majorité FLN. Durant deux jours, à la faveur de sa première session ordinaire, la composante de l?APW a brillé par une médiocrité intolérable. Au menu, il a été présenté le bilan d?activités de wilaya de 2007, le dossier de l?emploi, celui des routes et autres... Ne maîtrisant aucun aspect de ces dossiers, tout le monde a approuvé sans trop se poser de questions sur certaines anomalies relevées dans la gestion antérieure. Caractérisées par un langage précaire, les interventions du P/APW ont mis en relief la vassalité au pouvoir, y compris celle émanant de ceux qui se targuent d?être dans l?opposition. Ce qui a permis de camoufler des défaillances. Ces dernières sont pourtant à l?origine de l?aggravation de la situation socioéconomique, où se mêlent inextricablement chômage et mal vivre. Le quotidien et les préoccupations des citoyens sont foulés au pied à cause de l?ignorance, ainsi que de l?incompétence des élus, par ailleurs largement remarquée au cours des débats. Le wali, qui a qualifié le P/APW de « dépassé », n?a pas lui non plus été épargné par la médiocrité. Durant deux jours, l?anarchie et l?ignorance ont caractérisé l?amphithéâtre de la wilaya. Il y a même eu vol : le président de l?Anpep, présent à cette session, n?a pas trouvé son cartable, et a de ce fait déposé plainte. Le citoyen annabi a tout compris. Somme toute, dans cette APW, ce ne sont pas les hommes qui manquent, mais plutôt une institution du peuple permettant aux hommes de donner toute leur mesure. Il a également compris qu?ailleurs, là où l?intérêt de la population, qui tout de même mérite mieux, passe avant toute autre considération, et l?état déplorable de son quotidien est justifié par l?incompétence de ses représentants à la toute nouvelle assemblée de wilaya

Votre commentaire s'affichera sur cette page après validation par l'administrateur.
Ceci n'est en aucun cas un formulaire à l'adresse du sujet évoqué,
mais juste un espace d'opinion et d'échange d'idées dans le respect.
Nom & prénom
email : *
Ville *
Pays : *
Profession :
Message : *
(Les champs * sont obligatores)